La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) a publié le 16 décembre dernier son rapport annuel sur l’activité d’assurance santé des organismes complémentaires en 2021. Il en ressort que ces derniers ont versé 31,6 milliards d’euros de prestations, contre 28,3 milliards d’euros l’année précédente. En dépit d’un rebond des cotisations perçues, leurs résultats techniques sont restés stables.

Une progression de +3,1 % des cotisations en santé

D'après le rapport, les versements effectués les organismes complémentaires affichent une croissance record (+ 11,6 %) par rapport à 2020. Une augmentation exceptionnelle après une année marquée par les effets la pandémie et une baisse de la consommation de soins.

D'après la DREES, la hausse résulte principalement de la reprise des actes médicaux reportés pendant les confinements, mais aussi des remboursements dans le cadre de la réforme « 100 % santé ».

Dans le même temps, les organismes du secteur ont engrangé 39,4 milliards d'euros de cotisation, soit un bond de +3,1 % par rapport à 2020. Ce taux est relativement faible en raison notamment de la montée en charge du dispositif de la complémentaire santé solidaire.

Ainsi, la progression des prestations versées est plus rapide que celle des cotisations collectées par les organismes. Ce qui a un impact sur leur rentabilité même si leur solvabilité financière n'est pas remise en cause.

Selon le rapport,

Le résultat technique en santé des organismes complémentaires a été globalement quasi nul, après plusieurs années d'excédents, du fait de la hausse des prestations sensiblement plus élevée que celle des cotisations.

Un engagement des mutuelles

Du côté des organismes évoluant dans le secteur de l'assurance santé, leur résultat net a connu une hausse de +3 % en 2021, contre +2,9 % l'année précédente.

Éric Chenut, président de la Mutualité Française, a déclaré que

Les données publiées par la DREES confirment l'engagement des mutuelles envers leurs assurés. En effet, 81 % de leurs cotisations ont été reversées à ces derniers.

Le rapport relève aussi la concentration continue du marché de la complémentaire santé, se traduisant par une diminution notable du nombre d'organismes au cours des vingt dernières années. En 2021, ils sont 417 à se disputer le marché, contre 428 en 2020.

À retenir
  • Si les prestations allouées par les organismes complémentaires ont connu une hausse de +11,6 % par rapport à 2020, les cotisations n'ont augmenté que de +3,1 %.
  • Le résultat technique des organismes complémentaires de 2021 est le moins élevé depuis 2011, année de la première édition du rapport annuel de la DREES.