Des chercheurs américains ont estimé le nombre de personnes qui seraient touchées par le coronavirus en se basant sur des données disponibles concernant le rythme, les conditions et les facteurs favorisants de la propagation de la maladie. D’après les résultats de leur étude, plus de deux millions d’Américains sans couverture santé devraient être soignés pour le Covid-19 d’ici la fin de la pandémie. Or, la plupart d’entre eux sont dans l’incapacité de payer les frais médicaux trop coûteux.

Une éventuelle prise en charge par l’État

Selon cette évaluation, 2 % à 7 % de la population ne disposant pas de mutuelle santé pourront avoir besoin d’être hospitalisés pour la maladie respiratoire. Déjà, les hôpitaux sont débordés par la propagation du virus. En plus de devoir gérer l’afflux incessant des patients, l’insuffisance de moyens et d’équipement complique leur mission.

L’Administration Trump a récemment débloqué 100 milliards de dollars pour le financement des hôpitaux dans le cadre du programme Coronavirus Aid, Relief and Economic Security (CARES). Le remboursement des frais hospitaliers des patients atteints du coronavirus est prévu dans ce plan d’urgence. « Entre 13,9 milliards et 41,8 milliards de dollars », selon les estimations de Kaiser Family Foundation. Mais les détails sur la répartition de ces fonds restent encore flous.

Un système de santé complexe

Important À la fin de l’année dernière, les statistiques faisaient étant de plus de 28 millions d’Américains dépourvus de couverture santé. Avec le chômage qui a atteint des sommets durant la crise et étant donné que l’assurance maladie va de pair avec l’emploi, la hausse de ce chiffre est plus qu’assurée.


Seuls quelques chômeurs qui répondent aux contraintes fastidieuses du Medicaid pourront profiter de ce programme d’assurance gouvernemental.

D’après Eagan Kemp, militant sur la politique des soins de santé au sein du groupe de vigilance citoyenne Public Citizen,

La faille dans le système de santé du pays dévoilée par l’analyse de Kaiser, met en danger l’économie. La situation actuelle contribuant déjà à accentuer la perte d’emploi et à augmenter le nombre de personnes non assurées.

Eagan Kemp

Des dizaines de défenseurs des services de santé, dont Public Citizen, ont demandé aux grands assureurs de renoncer à tous les frais relatifs à la prise en charge pour les patients atteints du covid-19. Certaines compagnies d’assurances comme Cigna et Humana ont déjà engagé des démarches dans ce sens.