Afin d’endiguer la propagation inquiétante du coronavirus, les entreprises doivent prendre des mesures. Selon un médecin spécialisé en pathologie professionnelle, il est de leur devoir de se préparer au mieux pour leurs intérêts et ceux de leurs salariés. Pour cela, des actions préventives seront mises en œuvre pour limiter tous risques de contamination.

Des mesures de prévention internes et externes

Les crises sanitaires antérieures comme la grippe A (H1N1) de 2009 ou le SRAS de 2003 ont montré que les conséquences pour les entreprises pourraient être catastrophiques si des actions préventives efficaces n’étaient pas mises en place.

Pour faire face aux mesures de confinement en Chine, plusieurs groupes français ayant ou non des filiales dans le pays ont dû planifier des solutions d’urgence comme le télétravail ou le recours à la visioconférence. Pour certains, un plan de continuité de la production a été appliqué en réorientant leurs activités ou en rapatriant leurs employés expatriés par exemple.


Les employeurs sont responsables de la santé de leurs travailleurs en les éloignant de toute source de contamination et en gérant au mieux toute forme de psychose.

Dans ce dernier cas, ils doivent anticiper les éventuels foyers de tensions susceptibles de nuire au bien-être psychologique et social de leurs collaborateurs. En effet, la stigmatisation ou la discrimination dont sont victimes les salariés ayant des symptômes infectieux ou étant d’une autre origine ethnique est fréquente dans une telle situation épidémique.

De nombreuses aides déployées à grande échelle

Pour mieux anticiper l’impact de cette épidémie, les entreprises doivent se tenir régulièrement au courant de l’évolution de la situation (voir sites de la Direction générale de la santé ou de l’Organisation mondiale de la Santé) et adapter leurs décisions en fonction.

Par ailleurs, elles peuvent compter sur les professionnels de santé travaillant au sein de leur organisation pour les aider à la prévention et à la remontée des informations aux autorités en cas de contamination.

De son côté, le gouvernement s’attelle à renforcer les mesures de soutien aux entreprises en leur procurant entre autres des kits contenant les consignes à suivre.

Les employés en première ligne

Les salariés jouent un rôle primordial dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Ils doivent notamment respecter les consignes d’hygiène et d’éloignement en cas de symptômes suspects ou de séjour dans une région à risque.

Si la contamination apparaît dans le cadre du travail, la prise en charge de l’employé est assurée par la mutuelle entreprise et l’assurance maladie.