Le bilan hebdomadaire réalisé par l’Agence régionale de santé fait état d’un net recul des cas de contamination en Côte-d’Or. Le département avait récemment eu le plus important taux d’incidence en France. Les chiffres tendent désormais à s’approcher du seuil d’alerte maximale. Une diminution du nombre de cas a également été relevée dans l’ensemble de la région de Bourgogne-Franche-Comté.

Les autorités comptent désormais sur les vaccins pour faire reculer le nombre d'infections à la Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, elles dénotent de réelles avancées depuis le lancement de la campagne. 75 % des plus de 50 ans auraient pu bénéficier de la première dose dans la région à l'heure actuelle. Cette proportion est à moins de 22 % chez les moins de 50 ans.

L'arrivée des vacances d'été génère toutefois des inquiétudes chez les autorités sanitaires. Les personnes qui prévoient de partir pourraient manquer leur rendez-vous. C'est notamment le cas pour celles qui se sont inscrites en ligne pour recevoir la deuxième dose. Un report serait toutefois possible.


Des milliers de créneaux disponibles en centre de vaccination

Les habitants inscrits en ligne peuvent changer la date de leur rendez-vous. Ils peuvent effectuer la modification une fois au centre pour la première injection, indique l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté.

Ils pourront alors définir une autre date en fonction de leur disponibilité. L'inscription reste aussi ouverte pour les personnes qui ne se sont pas encore enregistrées. Il est possible de l'effectuer par téléphone ou via des plateformes agréées.

Il ne sera pas nécessaire de notifier l'Assurance maladie ou la mutuelle santé, le vaccin est gratuit.

Plusieurs créneaux seraient disponibles dans la Bourgogne-Franche-Comté dans la semaine à venir :

  • Le Doubs compte plus de 10 000 créneaux libres ;
  • 7 800 pour le Territoire de Belfort ;
  • Plus de 6 000 dans le Jura et en Saône-et-Loire ;
  • 4 900 en Côte d'Or ;
  • 3 500 en Haute-Saône ;
  • Près de 2 200 dans l'Yonne ;
  • Plus d'un millier dans la Nièvre.

L'autorité sanitaire encourage la vaccination sachant que certains départements comme la Côte-d'Or sont encore très touchés par la Covid-19.

Le taux d'incidence en baisse en Côte-d'Or et dans la Bourgogne-Franche-Comté

L'ARS de Bourgogne-Franche-Comté enregistre 92 cas de contamination pour 100 000 habitants en Côte-d'Or le mardi 8 juin dernier. Elle reste au-dessus du seuil d'alerte qui est de 50 pour 100 000 habitants.


Le nombre de personnes hospitalisées des suites de Covid-19 serait de 131 dans ce département. 18 d'entre elles se trouvent en réanimation ou dans un état critique. Les données provisoires de l'ARS affichent en outre 933 cas de décès après une infection au coronavirus en Côte-d'Or.

Ces chiffres dénoteraient néanmoins une baisse significative en une semaine. Le nombre de contaminations diminue également dans l'ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté. Le taux d'incidence est inférieur à 100 pour 100 000 habitants dans tous les départements. La moyenne se situerait autour de 65 pour 100 000 habitants.

Environ 500 patients seraient admis à l'hôpital pour cause de Covid-19 dans la région. 70 d'entre eux se trouvent en réanimation ou en soins critiques.

Six cas de décès dus au coronavirus auraient été enregistrés dans les hôpitaux en une semaine. Cependant, la Bourgogne-Franche-Comté compte 4 788 décès dans les établissements de santé au total. 2 294 ont été relevés dans les organismes médico-sociaux.