Lancée le 8 mars dernier, l’assistance Covid-19 du groupe Covéa restera disponible jusqu’à fin 2021. Totalement gratuite, celle-ci propose aux proches d’un patient hospitalisé différentes prestations telles que la livraison de médicaments et de repas. Ces mesures de soutien seront toutefois soumises à des plafonds bien déterminés. Cela est valable tant en matière de durée que de coût.

Selon le directeur de la Relation client chez Covéa, Laurent Tollié, l'hospitalisation d'un individu peut entraîner des difficultés au sein de sa famille. Face à cela, la compagnie a mis en place un nouveau service le 8 mars dernier. Désormais, les affiliés dont un proche est atteint de la forme grave du Covid se verront accorder une assistance gratuite. Le cadre susmentionné évoque une mesure de solidarité dans des circonstances exceptionnelles.

L'offre concerne toutes les filiales du groupe, à l'instar de MMA, GME et la mutuelle santé MAAF. Selon les statistiques, cette prestation profitera à quelque 12 millions de clients.

Une offre valable jusqu'en décembre 2021

Lors du lancement de cette offre, Laurent Tollié a accordé un entretien au Parisien. Il a annoncé que le nombre d'assurés pouvant être amenés à en profiter est compris entre 10 000 et 20 000. Ce qui coûterait quelques dizaines de millions d'euros au groupe. Néanmoins, le directeur de la Relation clientèle affirme que les trois sociétés concernées disposent des moyens nécessaires pour cela. Il ajoute à cet égard que :

Il en va de notre responsabilité de mutualiste.

Jusqu'à maintenant, les décideurs de Covéa ont prévu de maintenir l'assistance Covid-19 jusqu'au mois de décembre de l'année en cours. Concernant le montant des services, il sera soumis à un plafond. Il en est de même pour la durée des interventions. Dans cette perspective, les bénéficiaires ont par exemple 30 jours après que leur proche ait quitté l'hôpital. Passé ce délai, les aides cessent. Toutefois, dans l'hypothèse d'une forme particulièrement longue ou grave de l'infection, chaque cas se verra réexaminé.


Deux packs disponibles selon le cas

Dans leur déroulement, les prestations commencent à la demande de l'adhérent. Dès que le malade du Covid est admis à l'hôpital, son entourage peut prétendre à différents services tels que :

  • Un soutien scolaire dans la limite de 10 heures ;
  • Deux livraisons de course par semaine ;
  • Une livraison de médicament et de repas avec un plafond respectif de 100 et 400 euros.

Par ailleurs, des missions en dehors du domicile sont également prévues. D'après Laurent Tollié, cela a pour objectif :

D'éviter les contaminations avec de possibles cas contacts dans le foyer.

La famille du patient peut accueillir les membres du personnel assistant chez eux dix jours après leur mise en quarantaine. Au cas où le malade n'est toujours pas guéri à cette date, le deuxième volet du soutien prend effet. Il offre dix aides à la conduite des enfants à l'école. En outre, une aide-ménagère est à disposition du foyer dans la limite de vingt heures. Enfin, les mutuelles prennent également en charge le transport du patient hospitalisé lors de son retour à domicile.