Avec l’entrée en vigueur du pass sanitaire, les personnes non vaccinées doivent présenter un test négatif au covid pour pouvoir accéder à certains lieux. Il convient de noter que son prix varie d’un profil à un autre (Français, touriste ou résident) et qu’il est possible de se faire rembourser si le test est réalisé à l’étranger.

Combien coûtent les tests Covid en France ?

Sur présentation d'une carte vitale, le test de dépistage PCR et antigénique effectué auprès d'un professionnel de santé en France est pris en charge intégralement par la sécurité sociale. Ainsi, le test est gratuit pour les résidents d'origine française ou non, les Français expatriés, les Européens qui possèdent une carte européenne d'assurance maladie (CEAM) et les touristes non européens sur présentation d'une prescription médicale ou identifiés comme cas contact par l'Assurance maladie française.

Votre complémentaire santé pourra donc être mobilisée pour couvrir les frais liés à d'autres soins médicaux. À noter que notre comparateur vous permet de trouver en quelques clics une mutuelle pas chère et adaptée à vos besoins.


Quant aux autres profils, les tests sont payants. Il leur faudrait alors débourser 43,89 euros en moyenne pour un test RT-PCR et 25 euros pour un test antigénique rapide.

Pour rappel, les tests de confort, c'est-à-dire les tests à présenter dans les lieux où le pass sanitaire est obligatoire, deviendront payants à compter de l'automne prochain, sauf en cas de prescription par un médecin ou d'identification comme cas contact par l'Assurance maladie.

Quid du remboursement des tests réalisés à l'étranger ?

Un test PCR ou antigénique réalisé en Suisse ou dans un État de l'Union Européenne reste gratuit s'il a été prescrit d'urgence par un médecin. L'assuré devra alors présenter une Carte européenne d'assurance maladie. Si le test n'est pas d'une utilité indispensable dans l'immédiat ou que la personne concernée ne possède pas une CEAM, il sera pris en charge par la caisse d'Assurance Maladie à son retour en France.

Dans le cas où le test de dépistage est effectué en dehors de la Suisse et de l'Union Européenne, 27 % des frais sont remboursés par l'Assurance Maladie, dans la limite de 35 euros.

Pour que l'assuré puisse bénéficier d'un remboursement à son retour en France, il doit présenter le formulaire S3125 à l'Assurance Maladie.