Soutenir le développement physique, cognitif et moteur de l’enfant, tel est le rôle essentiel des géniteurs dès la naissance de leur nourrisson. Ce qui ne diminue pas pour autant l’importance de l’initiation à la diversification alimentaire qui est aussi une étape fondatrice de la vie. Dans cette vision, de nouvelles recommandations ont été élaborées pour aider nouveaux parents et professionnels à atteindre leur but.

Bien choisir sa mutuelle familiale, c'est garantir une bonne couverture des membres de la famille en cas de maladie. Mais les protéger est une chose, accompagner ses progénitures à chaque étape de leur vie en est une autre. Santé Publique France l'a compris, c'est la raison pour laquelle l'organisme a mis plusieurs conseils alimentaires et des outils pratiques à disposition des parents – sans oublier les professionnels de santé et de la petite enfance – afin que les enfants de 4 mois à 3 ans puissent entamer sans anicroche l'étape de la diversification de leurs nourritures.

À noter que l'objectif de Santé publique France est surtout d'améliorer les habitudes alimentaires et le mode de vie des Français pour que, de fil en aiguille, ils soient plus au mieux de leur forme.


Un enjeu fort de santé

L'alimentation équilibrée est un élément clé pour une meilleure santé, et ce, dès le plus jeune âge. Voilà pourquoi il est préconisé de diversifier les nourritures des tout-petits, d'introduire de ce fait progressivement de nouveaux aliments afin qu'ils puissent s'y adapter et les apprécier sur le long terme. Cela se passe notamment durant la phase de diversification du bébé.

Il faut reconnaitre que les parents, les proches, voire l'entourage de l'enfant jouent un rôle primordial dans son éducation alimentaire. Il convient donc d'être à l'écoute du concerné et de bien observer afin de mieux les accompagner. C'est ce qu'a tenu à mettre en place Santé publique France, cette année, en se focalisant sur la nutrition des enfants de moins de 3 ans.

Professionnels de santé et de la petite enfance et nouveaux parents sont alors conviés à mettre en application les conseils prodigués par l'organisme public. Les premiers étant des interlocuteurs privilégiés au cours de cette période cruciale, ne serait-ce qu'en raison de leur capacité à adapter les recommandations à chaque bébé et à chaque situation.

Des conseils et des outils pour de meilleurs résultats

De nombreuses règles sont élaborées afin d'optimiser les résultats à l'issue de la phase de diversification alimentaire du tout-petit. D'abord, il ne doit pas se sentir forcer quand il s'alimente puisque ses parents savent lorsque leur enfant est rassasié. Et pour que l'enfant puisse se concentrer sur son repas, les écrans doivent être proscrits.


Le bébé doit arriver à apprécier toutes les nourritures, quel que soit leur groupe d'aliments. Pour y arriver, les parents sont conseillés de :

  • Lui donner des mets diversifiés même si leurs ingrédients peuvent être allergènes, dès son 4ème mois ;
  • Ajouter des matières grasses à chaque repas s'il n'en comporte pas ;
  • Lui faire goûter de nouvelles textures entre 6 mois et 8 mois ;
  • Limiter les produits sucrés, du moins ne l'introduire qu'à un âge tardif ;
  • Persévérer lors de l'introduction d'un nouveau goût, pour donner à l'enfant le temps de l'apprécier.

La tâche est loin d'être facile, mais Santé publique France semble avoir tout prévu. Des outils pratiques et contenus pédagogiques et accessibles ont été mis à la disposition des profils cibles sur le site Mangerbouger. Pour les professionnels, par exemple, l'espace Recommandations – Ressources Pros leur est dédié.

Quant aux parents, ils peuvent suivre des bébés en pleine phase de diversification : Andréa, Gaby, Romy et Sacha sur YouTube ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Pinterest et Snapchat) pour leur donner des idées. Enfin, il est possible de télécharger la brochure « Pas à pas, votre enfant mange comme un grand. Le petit guide de la diversification alimentaire ». Sans oublier les nombreuses recettes évolutives destinées aux enfants de tout âge.