Faire jouer la concurrence, c’est le but du gouvernement afin que les quelque trois millions de Français n’ayant souscrit à aucune complémentaire santé bénéficient d’une couverture. Ainsi, le protocole pour changer d’assurance a fait l’objet d’une réforme, et à compter du 1er décembre prochain, les démarches administratives n’accuseront plus aucuns frais.

L'État français a décidé de promouvoir la concurrence dans le secteur de l'assurance. Une réforme qui ne date pas d'hier, puisque de projets de loi avaient déjà été soumis, mais son entrée en vigueur a été retardée par la crise sanitaire. Quoi qu'il en soit, à partir du 1er décembre prochain, le souscripteur pourra désormais changer d'assurance santé à sa guise et sans frais. À la condition tout de même que la première année d'engagement soit passée.

La nouvelle n'a pas forcément ravi tout le monde dans le secteur de la mutuelle santé, mais certains d'entre eux y voient l'opportunité d'attirer plus aisément plus de clients.


Des économies de 25 % sur la couverture santé

C'est officiel, à compter du 1er décembre, changer d'assurance maladie sera plus facile et n'accusera aucuns frais de traitement de dossiers. Une réforme qui a incité les assureurs à peaufiner leurs produits afin de ne pas voir partir leurs souscripteurs et d'en attirer de nouveaux. Dans cette optique, Cdiscount a renouvelé son partenariat avec Matmut. Ensemble, ils ont développé une nouvelle formule de complémentaire santé, promettant aux souscripteurs de réaliser des économies de 20 à 25 %.

Ce nouveau produit, dénommé « Elsie », vient substituer le précédent contrat « Ociane ». Quant à ce dernier, le directeur de développement chez Cdiscount, François Albenque indique que depuis 2019 :

500 000 visiteurs ont cliqué sur cette offre, c'est dire si nos clients sont intéressés par ce type de produits.

En outre, le succès rencontré par Ociane a servi de fer de lance pour la mise au point d'un meilleur produit. Le Parisien a aussi mené son enquête pour vérifier les nouvelles garanties apportées par Elsie, le décrit dans son article :

Pour un couple avec un enfant et des remboursements peu élevés en dentaire, optique et audioprothèse, mais fort en cas d'hospitalisation, le devis proposé pour Ociane atteint 138,40 euros par mois. À partir de ce mardi, la version Elsie sera facturée 91 euros, à garanties égales. On serait donc là, si la promesse est tenue, en face d'une baisse de 34 %.

Un tarif à la hauteur des services proposés ?

Ces tarifs avantageux laissent néanmoins perplexes certains observateurs qui craignent qu'à ce prix, les services offerts ne soient pas à la hauteur. Mais le chargé de l'assurance santé à Matmut, Stéphane Asselot, a tenu à dissiper ces appréhensions. Il a indiqué que ce n'était pas du tout un produit lowcost. En souscrivant à la formule Elsie, l'assuré pourra avoir accès à la plateforme de téléconsultation, et ce, sans frais supplémentaires, car c'est compris dans le contrat. De plus, en cas de doute sur un diagnostic, le souscripteur pourra demander un deuxième avis.

Le Parisien rajoute dans son article que le tarif par profil sera le même dans tout l'Hexagone, quelle que soit la région :

Avec possibilité de choisir des options, couverture dès le lendemain à zéro heure, sans période de carence, contrat proposé en six clics, et promesse qu'il n'y aura pas de rattrapage de prix particulier les années suivantes.

En conclusion, Ociane proposait déjà des tarifs avantageux, mais la réforme qui entrera en vigueur le 1er décembre 2020 a obligé le duo Matmut-Cdiscount à revoir son plan d'action.