Plusieurs dizaines d’enfants britanniques sont atteints d’inflammation du foie d’origine méconnue, plus précisément d’une hépatite sévère. En procédant à des recherches, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est particulièrement intéressée à des cas confirmés en Grande-Bretagne. L’alerte a débuté en Écosse, avec 10 cas recensés, notamment des enfants ayant moins d’une dizaine d’années.

Une inflammation du foie se manifeste selon différents signes. Cela peut s'agir d'urines foncées, d'un jaunissement au niveau de l'épiderme et des yeux ou un mal de ventre. Au terme des essais effectués, les virus habituels (A, B, C, D, E) de la maladie n'ont pas été en cause.

Ainsi, après enquête réalisée par l'OMS, un total de 74 cas d'inflammation du foie inconnue dénombrés a été recensé au Royaume-Uni. De ce fait, pour six enfants souffrant de cette nouvelle maladie, une greffe hépatique a été nécessaire. Aucun décès n'a été signalé. L'Espagne n'a pas été épargnée avec trois cas confirmés.


L'origine probable de l'hépatite

Les adénovirus, produits par certaines infections de la respiration ou des rhumes, peuvent être à la cause d'une hépatite. Ils ont été découverts chez de nombreux enfants contaminés par cette inflammation du foie d'origine méconnue.

Leur impact dans la progression de cette infection n'a pas encore été clairement défini. Il s'agit toutefois d'une piste à envisager sérieusement. Les enfants atteints du SARS-Cov-2 constitue une autre voie d'investigation importante pour les chercheurs.

En revanche, aucune corrélation avec les vaccins contre le coronavirus n'existe. En effet, aucun des enfants infectés par la maladie n'a été vacciné au Royaume-Uni. Depuis l'annonce des cas, Santé publique France a mené son enquête.

À cette étape de l'investigation, le nombre de cas confirmés en France, souffrant d'hépatite aiguë, n'a pas encore augmenté. Les autorités sanitaires britanniques envisagent plusieurs pistes afin de trouver l'origine de cette infection. En effet, elle peut être :

  • De cause environnementale ;
  • D'origine alimentaire, à savoir des aliments mal nettoyés ou de l'eau contaminée ;
  • D'origine infectieuse et virale.

Une hépatite est une maladie grave touchant tant les adultes que les enfants. Son traitement peut durer longtemps, d'où la nécessité de souscrire une mutuelle familiale afin de réduire au maximum les dépenses.

Quelles sont les manifestations physiques de la maladie ?

Il existe différents types d'hépatites, dont la forme aiguë et fulminante. Les signes de cette maladie ne sont pas toujours visibles à l'œil nu. Dans de nombreux cas, elle reste silencieuse durant plusieurs années.

Concernant une inflammation du foie aiguë, les dégâts provoqués sont généralement sérieux. En effet, cette infection peut se déclarer via le syndrome grippal. La personne souffre alors de maux de tête, ou bien a une forte fièvre. Il existe d'autres signes extérieurs de l'hépatite sévère, comme des sueurs se produisant à la fin de la journée.

Aussi, la personne n'a plus d'appétit et perd de la masse musculaire. Elle a également des nausées ou des malaises sur le côté droit du ventre. Outre l'hépatite aiguë, la forme fulminante de la maladie est courante. Lorsqu'une personne est infectée par celle-ci, des taches rouges apparaissent au niveau de l'épiderme.

Elle souffre aussi d'hémorragies et de saignements nasaux, sans oublier un trouble mental, entraînant parfois le coma. Si une cirrhose causée par une rétention d'eau apparaît, les jambes et le ventre se mettent à gonfler.