L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a mandaté des experts pour déterminer l’origine du Covid-19. L’équipe devait entamer son enquête en Chine au cours de la semaine du 4 janvier 2021. Elle est finalement arrivée dans le pays le 14 janvier. La raison évoquée pour expliquer ce retard est que les autorisations nécessaires n’ont pas toutes été délivrées aux scientifiques.

Jusque-là, 1,9 million de personnes à travers le monde sont décédées du coronavirus. Pour contenir la pandémie, la majorité des pays ont instauré le confinement de leurs populations. En France, ce dispositif et la peur de la contamination ont poussé les citoyens à ajourner leurs consultations médicales. Conséquence, les contrats de mutuelle santé ont été moins sollicités.

Les scientifiques ignoraient tout du Covid-19 à son apparition. Et même actuellement, ils ont encore beaucoup à apprendre sur le sujet. Exactement un an après que le premier décès lié à la maladie a été signalé en Chine, le gouvernement du pays a autorisé l'ouverture d'une enquête sur son origine.


Une enquête cruciale pour la Chine

La visite de l'équipe mandatée par l'OMS est extrêmement sensible pour la Chine. En effet, le pays souhaite éluder toute responsabilité liée à la pandémie meurtrière. Lieu de commerce d'animaux vivants, le marché de Wuhan a été incriminé d'avoir été à l'origine du Covid-19 dans un premier temps. Toutefois, les autorités émettent désormais de sérieux doutes concernant cette hypothèse.

L'enquête des experts de l'OMS vise à faire la lumière sur la question. Elle devait démarrer plus tôt, mais les scientifiques n'ont pas obtenu toutes les autorisations leur permettant de la mener. Dans un communiqué paru le 11 janvier dernier, le ministère chinois de la Santé a expliqué :

Après discussions, l'équipe d'experts de l'OMS [...] se rendra en Chine à partir du 14 janvier pour des inspections. Ils mèneront des recherches conjointes avec des scientifiques chinois sur les origines du Covid-19.

Des résultats très attendus

Les enquêteurs de l'OMS sont bien arrivés en Chine. Ils ne pourront toutefois entamer leur mission qu'après une quinzaine de jours. En attendant, ils devront rester en quarantaine. Leurs investigations dureront trois semaines à un mois. L'équipe compte entre autres consulter une base de données renfermant des séquences génomiques à laquelle il est devenu difficile d'accéder depuis septembre 2020.

La communauté scientifique attend impatiemment les résultats de la visite en Chine. Certains spécialistes se montrent toutefois sceptiques concernant son issue. L'infectiologue Gregory Gray estime notamment que les experts de l'OMS sont arrivés trop tard. Il ajoute qu'ils auront du mal à retrouver les premières traces du Covid-19 compte tenu du laps de temps qui s'est déjà écoulé. Il faut d'ailleurs noter que depuis l'annonce du premier décès causé par la maladie, la Chine a pratiquement réussi à l'éradiquer sur son territoire.