Les campagnes de dépistage du covid-19 et la mise en place du pass sanitaire ont permis à de nombreuses entreprises de se développer en déployant leurs activités dans le secteur du numérique. Toutefois, la fin de la gratuité des tests depuis le 15 octobre pourrait engendrer une diminution significative des activités.

Rupture des contrats par les plus petites pharmacies

Plusieurs plateformes d'accompagnement des pharmacies accessibles via abonnement ont vu le jour ces derniers mois. Leur utilisation permet entre autres de gérer les prises de rendez-vous, d'enregistrer les patients et d'envoyer les résultats aux autorités.

Covid-Pharma fait partie de l'une d'entre elles et est utilisée par environ 750 pharmacies. Selon le docteur Guillaume Gobert, son fondateur, les plus petites structures ont mis fin à leur abonnement depuis une quinzaine de jours.

Il rajoute que

Les effectifs des prestataires risquent de diminuer lorsque la demande commencera à s'affaiblir.

Une interruption des activités est même à craindre. D'autres entreprises essaient de changer de stratégie pour garder les contrats. Certaines se sont par exemple concentrées sur les tests pour enfants et adolescents, toujours gratuits jusqu'à maintenant.


À noter que le vaccin anti-covid reste pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie. Aussi, utilisez votre complémentaire santé pour les consultations, l'achat de médicaments, etc.

De nouveaux marchés convoités

Medicalib, une entreprise créée en 2017 et spécialisée dans la mise en relation des patients et des professionnels de santé pour des soins à domicile, a commencé à se lancer dans l'accompagnement des entreprises pour les campagnes de dépistage du covid-19 en octobre 2020. Elle engage aussi des infirmiers libéraux pour travailler en renfort dans les hôpitaux.

Nicolas Baudelot, son dirigeant, explique que la start-up a déjà

Recruté des professionnels de santé, s'est occupée de l'organisation des barnums et a acheté le matériel nécessaire pour une campagne de tests sur les dix sites d'une entreprise.

Il a ajouté que l'expertise de son entreprise ainsi que la mise en place d'un logiciel adapté vont lui permettre de poursuivre l'accompagnement des entreprises, et ce, à plus grande échelle. Medicalib compte notamment se lancer dans la prévention ou les campagnes de vaccination.