D’après un sondage de la Drees publié en février dernier, les Français jugent le reste à charge en matière de santé trop conséquent. Un constat surtout valable chez les foyers à faibles revenus. Toutefois, la majorité de la population se révèle favorable au maintien du système actuel d’Assurance maladie. À ce propos, elle n’envisage pas une baisse des cotisations annuelles.

Les Français trouvent le reste à charge en matière de santé trop élevé. C'est ce que révèle une enquête de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques). Malgré le remboursement des mutuelles santé et de la Sécurité sociale, celui-ci s'établissait à 6,9 % en 2019.

Ce sont les ménages les plus modestes qui contestent le plus le système actuel. Il faut dire que le reste à charge représente une somme non négligeable dans leur budget quotidien. Toutefois, il faut savoir qu'il est possible de réduire le reste à charge grâce à une maîtrise des dépenses.


Obtenir un remboursement plus important en comparant les offres

Pour ce faire, il est nécessaire d'analyser plusieurs mutuelles santé avant de conclure un contrat. Cela permettra à l'assuré de trouver de meilleures conditions de remboursement. Une situation qui lui permettra de réaliser des économies pendant toute la durée de validité de son engagement. Dans ce contexte, recourir à un comparateur en ligne peut s'avérer utile.

Comparer plusieurs devis de complémentaire santé augmente les chances de dénicher l'offre la plus adaptée à ses besoins. Cette opération permet de les évaluer afin de faciliter le choix des garanties. De cette manière, le souscripteur évite de payer pour des options dont il n'a pas besoin.

À titre informatif, il faut savoir qu'à chaque formule correspond un tarif déterminé. Toutefois, le contractant peut profiter d'un plafond de remboursement plus élevé pour le même montant.

Les Français soutiennent néanmoins le maintien du système actuel

Dans le même registre, une part importante de la population affirme que les remboursements de l'Assurance maladie sont insuffisants. Cependant, nombreux sont satisfaits du système actuellement en place. D'après le sondage mené par la Drees portant sur « la cause des problèmes de santé, accès aux soins et assurance maladie » :

  • 84 % des interrogés sont contre une réduction des prestations fournies par l'Assurance maladie. Ceci est valable même s'il y a une diminution des cotisations ;
  • 94 % du panel approuvent le système public y afférent.

De leur côté, 58 % des personnes consultées préfèrent supporter les primes actuelles. Elles sont contre une augmentation même si cela permettrait de faire baisser le déficit de la Sécurité sociale. En majorité, ce sont les individus malades qui refusent l'idée de changement du dispositif existant en matière de santé.