Le vaccin CoronaVac est distribué dans une vingtaine de pays, d’après un communiqué du laboratoire Sinovac qui l’a développé. Bien que peu d’informations soient encore disponibles sur ce vaccin, le laboratoire chinois vient d’annoncer une augmentation de sa production. Ainsi, deux milliards de doses de CoronaVac par an seraient désormais disponibles.

Ce vaccin chinois a été fabriqué à partir de virus inactivés, et son efficacité est estimée à 50 % contre la transmission du Covid-19, et à 80 % pour éviter les formes graves, selon les résultats des études cliniques réalisées au Brésil.

Une réponse immunitaire adéquate chez les personnes en bonne santé

Les essais cliniques de phase I et phase II ont montré que CoronaVac déclenche une réponse immunitaire adéquate après l'injection des 2 doses, séparée par un intervalle de 14 jours. D'autre part, aucun effet secondaire grave n'a été observé jusqu'ici, et Sinovac a déclaré que

Le vaccin peut être administré à toutes les tranches d'âge.

En attente des résultats des essais cliniques phase III, l'UE n'a pas encore autorisé l'utilisation du CoronaVac dans les pays membres. Ces derniers peuvent alors choisir parmi les autres vaccins déjà homologués.


À titre de rappel, la vaccination contre le Covid-19 est gratuite, contrairement aux autres vaccins recommandés ou obligatoires pris en charge partiellement par l'Assurance maladie (65 %), et dont le reste à charge est en principe remboursé par la mutuelle santé.

Le vaccin de Sinovac déjà disponible dans une vingtaine de pays

Sinovac n'a pas encore reçu le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour être distribué à grande échelle en Europe, mais certains pays non membres de l'UE comme l'Ukraine ont déjà passé des commandes.

Selon le communiqué publié par le groupe au début du mois d'avril,

CoronaVac est déjà disponible dans une vingtaine de pays, dont la Chine, l'Indonésie, la Turquie et le Brésil.

Le laboratoire chinois se dit être en mesure de livrer désormais deux milliards de doses par an.

D'ailleurs,

Une trentaine de pays à travers le monde ont déjà autorisé l'utilisation du vaccin sur leurs populations,

Souligne-t-il.