Le tabagisme reste un fléau en dépit de toutes les campagnes de sensibilisation mises en œuvre depuis des décennies. Malgré tout, Santé publique France ne s’avoue pas vaincue. L’agence nationale a élaboré une nouvelle stratégie qu’elle s’est empressée de proposer aux employeurs : une autre campagne visant à informer les travailleurs du danger du tabac directement sur leur lieu de travail.

Des employeurs plus concernés par la santé de leurs collaborateurs

Bien évidemment, il est normal de se soucier de la santé d'autrui et un employeur qui se préoccupe du bien-être de ses collaborateurs est tout simplement un bon employeur.

Mais Santé publique France souhaite que cette bienveillance de l'employeur se matérialise encore plus, en les invitant à participer activement à la campagne antitabac que l'agence nationale de santé cherche à promouvoir via la nouvelle plateforme baptisée « Les employeurs pour la Santé ».

Concrètement, la nouvelle plateforme aidera les employeurs à mettre en place au sein de leur entreprise des programmes de sensibilisation contre le tabac, leur fournissant tous les outils nécessaires pour bien mener les actions. La planification de la campagne (choix des dates, de la fréquence ou de la durée) sera entièrement confiée à l'employeur.

Les outils proposés sur la plateforme vont des affiches aux clips vidéo, en passant par les dépliants ou encore les spots radio pour faire connaître le numéro unique de la ligne de Tabac Info Service qui est le 3989.

La plateforme sera accessible à longueur d'année afin d'apporter l'accompagnement nécessaire non seulement aux employeurs qui se prêtent au jeu, mais également aux personnes qui souhaitent effectivement arrêter de fumer.


Le lieu de travail, un endroit stratégique pour la sensibilisation contre le tabagisme

Pourquoi Santé publique France a-t-elle choisi cette approche pour promouvoir la lutte antitabac ?

La raison est simple : le message aurait plus de chances d'atteindre le public visé s'il était diffusé sur le lieu de travail, étant donné que l'on y consacre la plus grande partie de son temps.

Dans leur environnement professionnel, les salariés sont également plus attentifs aux sollicitations, dont ils peuvent faire l'objet (sollicitations à arrêter de fumer, à faire du sport ou encore à faire attention à leur alimentation).

La nouvelle plateforme ne servira donc pas qu'à lutter contre le tabagisme. Elle a pour vocation de traiter tous les types d'addiction et de dispenser des conseils sur la santé.

La santé, justement, est aujourd'hui l'une des plus grandes préoccupations des Français, plus particulièrement les frais de soins qui ne cessent d'augmenter. D'ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à demander un devis mutuelle aux organismes dédiés afin de savoir s'ils ont les moyens d'adhérer à une mutuelle qui, rappelons-le, peut être d'une grande aide dans le remboursement du reste à charge (les frais de soins non couverts par l'Assurance maladie).