Depuis que le Covid-19 sévit, les Français ont dû rayer le sport en salle de leur quotidien. En effet, l’accès aux gymnases et aux équipements sportifs leur a été interdit compte tenu du risque augmenté de propagation de la maladie y afférent. Une solution pourrait néanmoins permettre la réouverture des salles de sport. Il s’agit du masque sportif.

Les bienfaits du sport sur la santé ne sont plus à démontrer. Pour permettre aux salariés d'entreprise d'en pratiquer, certains organismes de mutuelle santé accompagnent les dirigeants afin de mettre en place des activités physiques sur le lieu de travail. En dehors des heures de bureau, il est aussi possible de se rendre dans une salle de sport.

Depuis près de 10 mois, l'accès à ce type d'endroit est toutefois interdit en raison de l'épidémie de coronavirus. Le lancement d'un masque sportif laisse néanmoins espérer une réouverture dans un futur proche. En effet, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a fait savoir qu'une telle solution est en cours de préparation.


Les recommandations de l'Afnor sont pour bientôt

Le ministère des Sports s'est résolu à faire créer un masque adapté à la pratique du sport au cours de l'été 2020. L'Afnor (Association française de normalisation) a été chargée d'établir le cahier des charges. Elle doit prochainement présenter ses conclusions, comme l'a annoncé sa chargée de communication, Jennifer Gredat. Les recommandations pourront être consultées par tous dès qu'elles seront arrêtées. Les industriels pourront ainsi entamer rapidement la production.

Fin février 2021, des athlètes professionnels testeront les masques sportifs. Si l'expérimentation s'avère concluante, la commercialisation auprès du grand public commencera fin mars. Roxana Maracineanu note :

Avec ce masque sportif que l'on est en train de normer, on espère pouvoir rétablir cet équilibre entre le sport, essentiel pour la santé des Français, et ces précautions qu'on doit prendre.

Decathlon travaille sur la conception du masque

Selon la ministre des Sports, il sera possible de rouvrir les salles de sport grâce au masque sportif. De même, les activités pour mineurs et adultes qui se déroulent en milieu fermé pourront reprendre. Decathlon travaille avec l'Afnor pour mettre au point la solution. Cette dernière implique un défi technique de taille, car elle devra protéger efficacement contre le SARS-CoV-2 tout en assurant une meilleure respirabilité.

Le responsable du développement chez le géant du matériel de sport, Raffaele Duby, explique :

Le principal atout d'un masque, c'est de filtrer le virus. On a donc travaillé une filtration avec une perméabilité. Il faut aussi que ce masque permette le confort, avec un maintien, pour qu'il reste sur le visage quand on bouge en toute sécurité.

Il admet que la personne qui portera le masque risque de ressentir une gêne au début. Cela dit, elle s'y habituera.