Alors que la situation sanitaire tend de nouveau à s’empirer en France, et avec l’apparition du variant britannique du covid-19, le gouvernement avait annoncé il y a deux semaines que les personnes âgées de 75 ans et plus pourront désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner. À noter que ces seniors ne sont pas les seuls à être nouvellement éligibles aux vaccins.

La menace d'un troisième confinement se fait de plus en plus persistante. En témoigne le durcissement des mesures sanitaires, entre autres le couvre-feu dès 18 h. Une nouvelle vague de contaminations est d'autant plus redoutée compte tenu de l'apparition des variants britanniques et sud-africains. Face à cette situation, de nombreux observateurs pointent du doigt la stratégie de vaccination qu'ils jugent trop lente. Le fait est que, jusqu'ici, la barre des 50 000 vaccins administrés n'a pas encore été franchie alors que l'on dispose déjà de plus d'un million de doses, voire deux millions, à en croire certaines sources.

Pour endiguer cette nouvelle vague de contamination, il a été décidé que les personnes du troisième âge pourront se faire vacciner. Qui plus est, ces individus pourront se faire rembourser, soit par l'Assurance maladie, soit par leur mutuelle senior.


Prendre rendez-vous par internet ou par téléphone

Actuellement, le gouvernement n'a pas encore annoncé un troisième confinement, mais ça ne saurait tarder selon certains observateurs si la tendance actuelle se maintient. Si l'on ne dispose pas des chiffres officiels du moment, il y a deux semaines, le Premier ministre Jean Castex avait indiqué qu'il y avait près de 20 000 nouveaux cas de contamination quotidiennement.

À l'heure actuelle, ce chiffre pourrait être un peu plus élevé. Concernant, les personnes vaccinées, à l'époque ils étaient environ 25 000. Cela laisse quelque peu à désirer, compte tenu des doses vaccinales à disposition des autorités sanitaires. Néanmoins, Matignon entend augmenter la cadence. C'est la raison pour laquelle il a annoncé que les personnes âgées pouvaient depuis le 15 janvier se faire vacciner.

Pour cela, elles devront prendre rendez-vous sur le site dédié Santé. La plateforme leur indiquera le centre de vaccination le plus proche de chez elles. Pour les seniors qui ne seraient pas à l'aise avec les outils numériques, il leur est conseillé de se faire accompagner dans cette démarche par leurs enfants, leurs petits-enfants ou un proche.

Sinon, ils peuvent aussi se renseigner auprès de leur médecin traitant, leur pharmacien ou encore à la mairie pour avoir les coordonnées du centre de vaccination le plus proche et fixer un rendez-vous par téléphone.


Les personnes nouvellement éligibles à la vaccination

L'annonce du gouvernement concernant les nouvelles personnes éligibles à la vaccination anticovid était un peu floue. C'est pourquoi, on a tenu à apporter quelques précisions. Les vaccins s'étendent désormais :

  • Aux résidents des Ehpad et USLD. Ces personnes n'auront pas à prendre rendez-vous, puisqu'elles seront vaccinées directement sur place ;
  • Aux professionnels de santé de plus de 50 ans. En sont concernés, les aides à domiciles et les professionnels libéraux ;
  • Aux seniors présentant un handicap et qui résident dans un foyer d'accueil spécialisé ;
  • Aux personnes prédisposées à développer une forme sévère du covid-19 à cause de maladies, telles qu'un cancer, une affection rénale chronique, une insuffisance respiratoire, une hypertension artérielle ou encore un diabète. Ces individus devront toutefois se munir d'une ordonnance médicale.
  • Aux personnes atteintes de trisomie 21.