La méditation est un acte qui a fait ses preuves pour résoudre et alléger plusieurs troubles. Pratiquée dans le secteur de la santé, elle fait l’objet d’une étude afin de traiter des problèmes plus lourds. La méditation révèle des propriétés antidépresseur et anxiolytiques. Des recherches menées auprès de grandes universités démontrent ses autres bienfaits. Cette pratique prouve son efficacité dans les troubles psychologiques.

La méditation est un acte qui a fait ses preuves pour résoudre et alléger plusieurs troubles. Pratiquée dans le secteur de la santé, elle fait l'objet d'une étude afin de traiter des problèmes plus lourds. La méditation révèle des propriétés antidépresseur et anxiolytiques. Des recherches menées auprès de grandes universités démontrent ses autres bienfaits. Cette pratique prouve son efficacité dans les troubles psychologiques.

La méditation de pleine conscience est habituellement recommandée pour se sentir bien dans la vie de tous les jours. D'après certaines études, elle aide également à atténuer certains troubles graves. Prêter attention au moment présent sans jugement est la base d'une méditation attentive. Cette technique émane d'une version laïque moderne de l'ancienne pratique bouddhiste. La formule « bien-être » a initialement pour objectif d'améliorer la qualité de vie, de réduire le stress, et même renforcer l'immunité. Cependant, des études scientifiques plus actuelles ont également confirmé l'importance de cette activité dans des cas plus sérieux. Ces derniers peuvent s'agir de culpabilité, de luttes intérieures désagréables, de deuil, de douleur intense…


La méditation libère les blocages

Dans une expérimentation de pleine conscience, des participants affichent une réduction de 52 % du stress post-traumatique et de la dépression. En parallèle, leurs troubles du sommeil ont diminué de 26 %. Leur contentement à l'égard de la vie a augmenté de 16 %. Une troisième étude réalisée au Canada manifeste l'intérêt de cette pratique. D'après Social Psychological Bulletin, en mars 2022. La méditation améliore notamment l'intention de libérer les blocages pour atteindre des objectifs personnels.

La méditation et la relaxation sont classées dans les médecines alternatives. Ces pratiques ne sont pas recouvertes par les assurances maladies. Toutefois, il existe des mutuelles qui prennent en charge les médecines douces. Des pratiques comme la sophrologie, la réflexologie ou la méditation guidée sont remboursées par certaines mutuelles. Ces services se développent de plus en plus en France. Pour faire un rapprochement, l'utilisation d'un comparateur mutuelle santé permet de trouver la meilleure offre.

La méditation pour traiter les problèmes lourds

Des études cliniques ont été réalisées sur des volontaires souffrant de douleur chronique. Des analgésiques opioïdes ont été ordonnés avec un traitement basé sur la pleine conscience. Dans cette expérience, les cliniciens ont observé une réduction significative de la douleur perçue. Selon Jama Internal Medicine, en février 2022, ils exposent que les effets de ces thérapies durent parfois jusqu'à 9 mois. Comme ceux de Columbine, ils ont observé que les victimes de tirs présentent des niveaux supérieurs de syndrome post-traumatique. Ces personnes dissimulent également des problèmes de sommeil et un trouble dépressif d'après Mindfulness, en mars 2022.

Enfin, selon une thèse de la Washington State University, la méditation aide à résilier la culpabilité. Toutefois, il existe des effets secondaires qui ne doivent pas être ignorés. Cette relaxation de la « boussole morale » conduit également à une diminution de la générosité.