La crise sanitaire et les confinements ont entraîné une réduction des dépenses de santé, et de ce fait, un recul du montant des prestations versées par les assureurs. Quelques mutuelles ont ainsi décidé d’engager des actions visant à démontrer leur solidarité envers les adhérents.

Pour sa part, la Mutuelle de la Corse a choisi d'accorder une remise de 10 % sur les cotisations de ses adhérents en contrat individuel et d'exonérer les entreprises et leurs salariés des cotisations du mois de décembre.

Ce geste vient s'ajouter aux mesures déjà mises en œuvre par cette nouvelle mutuelle, née de la fusion entre la Mutuelle générale de la Corse et la Mutuelle Familiale de la Corse, depuis le début de la crise. En effet, celle-ci a déjà offert aux adhérents les plus fragilisés la possibilité de reporter leurs cotisations. Outre cela, elle a aussi doublé le budget alloué à sa commission d'aide et de secours.


La mesure concerne 40 000 adhérents et 2 800 entreprises

Ce geste, dont le coût est évalué à 1,6 million d'euros, concerne 40 000 cotisants et 2 800 entreprises. Le décompte sur les contrats individuels se chiffre à 400 000 euros, tandis que l'exemption accordée aux souscripteurs de contrats collectifs coûte environ 1,2 million d'euros.

Une telle démarche a été rendue possible par le fait que les remboursements ont reculé depuis le début de la crise sanitaire,

explique son directeur général, Bernard Ottaviani.

En parallèle, la mutuelle santé doit provisionner 2 millions d'euros à titre de taxe COVID. Au total, elle devra dégager plus de 4 millions d'euros pour les mesures destinées à soutenir la population corse en cette période de récession économique.

Encourager la création d'un cercle solidaire

La présidente de la mutuelle, Argentine Paoli, a précisé que

Cette mesure vise également à encourager la création d'un cercle solidaire.

Les entreprises adhérentes pourront faire don de leurs cotisations de mois de décembre 2020 à des associations œuvrant auprès des personnes en situation de précarité ou à la CCI Corse.

Un fonds de solidarité y a été créé afin de pouvoir aider les commerçants locaux et les entreprises les plus touchées par la crise.