La myopie fait partie des troubles visuels fréquents. Les personnes qui en souffrent ont une vision assez nette des objets se trouvant à proximité, mais éprouvent plus de mal à voir ceux qui sont loin. Cependant, lorsque cette pathologie oculaire s’aggrave, elle doit faire l’objet d’une surveillance stricte. En effet, une personne très myope risque des complications graves, allant jusqu’à la cécité.

Des difficultés de prise en charge

Les complications oculaires liées à la myopie peuvent prendre des formes bénignes, modérées et sévères. Dans ce dernier cas, il s'agit de myopie dégénérative lorsque la personne myope présente plus de 6 dioptries (unité de mesure des problèmes de l'œil).

Le professeur Ramin Tadayoni, chef de service ophtalmologie à la Fondation Rothschild, a expliqué que

Cette maladie est à ce jour mal comprise. En plus de n'avoir pas accès à des données médicales fiables, les patients souffrant de forte myopie ne bénéficient pas d'une prise en charge de qualité. Rares sont les cabinets et centres ophtalmologiques qui disposent de matériel de pointe permettant d'établir des diagnostics précis.

Et concernant le remboursement des soins, il est préférable de souscrire une assurance adaptée auprès d'une mutuelle où l'optique peut bénéficier de contrats sur mesure.

Le glaucome et la cataracte guettent

En l'absence de prise en charge adaptée, la forte myopie peut entraîner la perte progressive de la vue. Des problèmes plus graves risquent de survenir comme le glaucome.

Généralement traité avec des collyres spécifiques, ce dernier est une maladie qui attaque le nerf optique, dont le rôle est de transmettre les images au cerveau.

Si les symptômes persistent avec le temps, le glaucome pourra mener à la déchirure et au décollement de la rétine qui nécessitera une intervention chirurgicale d'urgence .

Par ailleurs, la cataracte peut aussi être la conséquence d'une forte myopie . Elle se traduit par une opacification progressive de la lentille au milieu de l'œil, gênant la vue. Seule la chirurgie est envisageable si la maladie se trouve à un stade avancé. La myopie sévère risque également d'altérer la zone centrale de la rétine.

A retenir
  • La forte myopie doit faire l'objet d'une surveillance accrue dans sa forme grave, car elle peut conduire à la cécité.
  • Cette maladie constitue un facteur de risque de cataracte et de glaucome.
  • Les personnes très myopes ont des difficultés à bénéficier de traitements adéquats.