La situation sanitaire dans le département Rhône et Saône s’améliore doucement. Néanmoins, entre le 19 et le 26 avril, certains indicateurs sont repartis à la hausse avec une tension qui se maintient dans les services de réanimation. Le 4 mai, les Hospices civils de Lyon ont dévoilé les derniers chiffres de la pandémie dans la région.

La troisième vague de contaminations au covid-19 sévit dangereusement dans la métropole lyonnaise. Mais il semblerait que la situation épidémiologique dans le Rhône s'améliore doucement. Entre le 19 et le 26 avril, le nombre de nouvelles hospitalisations a diminué de 2,5 % par rapport à la semaine précédente. Sur l'ensemble du territoire, à savoir le Rhône, Vienne et Bourgoin-Jallieu, cet indicateur affiche même une baisse de 14 % sur les sept derniers jours, comme le relatent des sites d'assurance hospitalisation.

Concernant le taux de lits occupés par des malades du covid-19, il se monte à 94 % au CHU de Lyon.


Les chiffres de la pandémie entre le 19 et le 26 avril

La situation sanitaire à Lyon s'améliore progressivement. De nombreux indicateurs sont à la baisse, notamment le taux d'incidence, mais ici ce point est à relativiser, car les tests de dépistage du coronavirus réalisés auprès du grand public sont en forte baisse par rapport aux deux premiers confinements.

Force est également de constater que la troisième vague de contaminations y est en repli. Entre le 19 et le 26 avril, les Hospices civils de Lyon (HCL) ont dévoilé les chiffres de la pandémie. Une dizaine de jours auparavant, les admissions en réanimation ont légèrement diminué, mais elles sont reparties à la hausse entre le 19 et le 26 avril. Le 26 avril, ils étaient 141 patients à avoir été admis en soins critiques, contre 129 malades du covid-19 le 19 avril.

HCL a également indiqué que la pression se maintient dans les structures hospitalières à Lyon, mais également dans tout le département. Mais pour l'instant, des lits restent disponibles pour accueillir les malades du coronavirus.

Globalement, on peut dire que la situation épidémiologique se soit légèrement calmée dans la région.

La pression en réanimation se maintient

Le mardi 4 mai 2021, HCL a dévoilé les derniers chiffres de la pandémie dans le département entre Rhône et Saône. Par rapport à la semaine précédente, le nombre d'hospitalisations a diminué. Ils étaient ainsi 1 057 malades du covid-19 à être hospitalisés dans le Rhône et le Nord Isère, contre 1 139 patients la semaine précédente. Parmi ces hospitalisés, 462 se trouvaient au HCL, soit 33 malades que la semaine d'avant. Les Hospices civils de Lyon notent que la situation sanitaire au début du mois de mai 2021 était à un niveau semblable à celui rencontré par le département début décembre 2020.

Concernant les admissions en réanimation, ils ont diminué par rapport à sept jours auparavant. D'ailleurs, 89,8 % des lits destinés aux malades du covid-19 étaient occupés, alors que ce taux se montait à 94 % le 26 avril 2021. À noter également que le nombre de personnes positives au coronavirus est passé sous la barre des 10 %.

Néanmoins, la tension reste palpable en services de réanimation, note HCL.