Afin d’assister ses clients avant l’accès aux différents soins, la plateforme a développé une nouvelle application. Munie d’une intelligence artificielle, cette dernière les aide dans l’examen des symptômes. En fonction des conclusions tirées, elle leur propose ensuite un choix jugé approprié selon chaque symptôme. Une prestation non payante à laquelle peuvent prétendre tous les assurés de l’entreprise.

Dans bien des cas, le premier réflexe adopté en présence d'un symptôme consiste à faire des recherches en ligne. Ce qui peut pourtant entraîner une sous- ou surévaluation des risques. Partant de cette situation, Santéclair a conçu une application qui s'ajoutera à son catalogue d'offres. Dotée d'une intelligence artificielle (IA), celle-ci accompagnera le client dans le choix à prendre.

Doit-il consulter un médecin, attendre la disparition des symptômes, s'automédiquer ou se diriger vers les urgences? L'outil examinera les renseignements fournis et orientera le patient vers l'option la plus appropriée selon les résultats de l'analyse. Un dispositif simple de fonctionnement, mais aussi d'accès.


Gratuit pour ses membres

Pour en profiter, les usagers de la plateforme santé n'auront qu'à se connecter à leur espace personnel, MySantéclair. Un échange de questions et réponses énoncées de manière naturelle y sera présenté. En fonction de l'évolution de celui-ci, l'IA affinera ensuite ces dernières. Après quelques minutes, l'assuré pourra obtenir une réponse en temps réel.

Dans son communiqué du 12 mai dernier, la mutuelle santé a avancé quelques intérêts de son nouvel outil. D'après Santéclair, il diminue le risque de perte de temps lorsque l'assuré fait face à un cas plus grave que prévu. En outre, l'identification des pathologies rares par l'IA augmente les chances d'obtenir un diagnostic rapide, précise-t-elle. Ce qui éviterait une errance médicale et garantirait ainsi une prise en charge à temps. La société ajoute que le dépistage des origines probables des symptômes peut contribuer à l'enrichissement des observations du médecin. Notamment, en cas d'éventuelle consultation.

D'après l'entreprise, ses clients pourront bénéficier de ce nouveau dispositif sans pour autant payer des frais en plus. Une mesure qui traduit sa politique de mutualisation du coût et d'inclusion des services afin de favoriser l'accès du public à l'innovation.

Aucune substitution à l'examen du praticien

Concernant la protection des données sensibles, Santéclair insiste sur la minutie qu'elle accorde à l'observation des réglementations en la matière. Une situation qui vaut spécialement pour les informations relatives à la santé. La compagnie se conforme notamment aux dispositions du RGPD sur la constitution de base de données en Europe. Sur ce point, l'hébergement sera assuré par des serveurs GCL et AWS labellisés HDS. Par ailleurs, les pratiques en matière de suppression et de stockage des renseignements à caractère personnels seront aussi méticuleusement respectées.

Quant à l'application, elle est dotée de la technologie développée par ADA Health. C'est un géant mondial des alternatives d'IA utilisées dans les raisons probables d'apparition d'un symptôme. Cependant, Santéclair précise que l'outil constitue une solution préalable aux soins. À ce titre, sa vocation consiste seulement à éclairer le professionnel dans son diagnostic et non à le remplacer.