Condition physique ou maladie touchant des millions de personnes à travers le monde, l’obésité fait l’objet de nombreuses recherches médicales et pharmaceutiques en vue de trouver des solutions efficaces pour aider ceux qui en souffrent. Une nouvelle génération de médicaments a été récemment mise au point et semble donner des résultats très encourageants.

 Une nouvelle lueur d’espoir émerge pour les personnes souffrant d’obésité

Une maladie complexe et qui coûte cher

Causée principalement par le mode de vie des patients, mais également par certaines prédispositions génétiques ou des facteurs médicaux sous-jacents, l'obésité est souvent difficile à prendre en charge. Or, elle fait partie des paramètres qui favorisent l'apparition de problèmes cardiovasculaires, de cancers, de diabètes et peut compliquer les soins d'autres pathologies. De plus, les dépenses souvent élevées liées au traitement de l'obésité commencent à mettre à mal les systèmes d'assurance santé auxquels les particuliers sont affiliés. Et le taux appliqué pour leur remboursement peut varier en fonction des cas, des médicaments prescrits et des pays, rendant parfois difficile l'accès aux soins pour certains patients.


Des médicaments de nouvelle génération plus efficaces

Les médications et les mesures thérapeutiques proposées dans les traitements de l'obésité au cours des dernières décennies ont pour objectif de provoquer ou de favoriser la perte de poids. Mais les effets secondaires de certains sont parfois mal supportés par les patients.

Mimant le fonctionnement du GLP-1, hormone sécrétée par les intestins qui induit une sensation de satiété après ingestion de nourriture, les molécules qui composent les médicaments récemment mis sur le marché donnent de meilleurs résultats dans la stimulation de la perte de poids. De plus, les impacts indésirables du traitement sont plus légers et mieux tolérés, et les risques cardiovasculaires sont réduits.

Un marché prometteur

Pour le moment, les pionniers dans le domaine sont Eli Lilly avec le Mounjaro (tirzepatide) et Novo Nordisk avec le Wegovy (semaglutide). Ils sont actuellement disponibles sous forme injectable (une dose hebdomadaire suffit), et une formulation pour ingestion orale est à l'étude.

Les ventes de ces médicaments ont augmenté de manière exponentielle au cours des mois qui ont suivi leur mise à la disposition des patients, malgré leur coût élevé (environ 10?000 USD/an pour une personne). Compte tenu du nombre croissant d'individus souffrant d'obésité, le marché est particulièrement prometteur pour ces traitements de dernière génération.

A retenir
  • La lutte contre l'obésité progresse avec les traitements récents proposés par Eli Lilly (Mounjaro) et Novo Nordisk (Wegovy).
  • Ces médicaments de nouvelle génération sont plus efficaces et les thérapies moins contraignantes.
  • Malgré leur prix élevé, les ventes de ces médicaments ne cessent d'augmenter.