Deux physiciens français, Mickaël Tanter et Mathias Fink, ont développé un procédé innovant de diagnostic des pathologies des tissus mous. Grâce à cette invention, les deux chercheurs ont pu accéder à la finale du Prix de l’Inventeur Européen 2021, dont les résultats seront connus le 17 juin prochain.

Concrètement, ce nouveau dispositif repose sur un système d'imagerie dynamique utilisant des ondes de cisaillement supersoniques. Selon l'explication de M. Tanter, la vitesse de déplacement de ces ondes permet de mesurer l'élasticité des tissus, et de ce fait, l'état des organes. Il est alors possible de dépister les cancers sans devoir recourir à la biopsie.

Une technologie qui révolutionne l'imagerie médicale

Le système d'imagerie numérique inventé par les deux physiciens français est capable de fournir une cartographie des tissus dans le corps humain et de leur élasticité avec une extraordinaire précision. En utilisant un appareil doté de cette technologie, les médecins n'ont plus besoin de pratiquer une biopsie pour détecter les cancers.


Lancé sur le marché en 2009, le premier appareil a été commercialisé par la start-up SuperSonic Imagine créée par les deux chercheurs. Celui-ci a permis de réaliser un diagnostic des cancers des seins et de réduire de moitié le nombre des biopsies tumorales mammaires.

Au fil des ans, d'autres fonctionnalités ont été ajoutées et il est actuellement possible de dépister, entre autres, les cancers de foie et de la thyroïde avec ce dispositif. Le système facilite également la détection des maladies artérielles.

À titre de rappel, l'ensemble des soins relatifs au cancer est remboursé par l'Assurance maladie. Certains frais restent toutefois à la charge du patient (forfait hospitalier, dépassements d'honoraires...). Ces dépenses peuvent être prises en charge par la mutuelle santé suivant le niveau de garantie souscrit.

Mickaël Tanter et Mathias Fink, finalistes du Prix de l'Inventeur Européen 2021

Grâce à ce nouveau système d'imagerie par ultrasons, les deux physiciens français se retrouvent en finale du Prix de l'Inventeur Européen 2021, dans la catégorie « Recherche ».

L'OEB (Office Européen des Brevets) dévoilera les lauréats le 17 juin prochain.