Début 2021, le plan 100 % Santé s’est relativement soldé par un échec si l’on regarde les soins optiques. Pour les appareils auditifs ou les prothèses dentaires, une réalité différente a été relevée. Plusieurs Français en ont en effet obtenu un remboursement intégral par leurs mutuelles complémentaires et la Sécurité sociale.

En 2021, la réforme du 100 % Santé élaborée par le gouvernement a été parachevée. Un mécanisme visant à garantir un remboursement complet lorsque l'on s'équipe de lunettes, ainsi que de prothèses auditives ou dentaires. Sur ce point, les mutuelles santé ont présenté le 20 janvier dernier un premier compte rendu de ce dispositif.

L'année dernière, l'offre ne paraît pas être arrivée aux résultats escomptés pour la prise en charge financière en optique. Le taux de passage par le 100 % Santé avoisinait seulement les 5 % pour les montures. Concernant les verres, il s'élevait aux environs de 7 %.

Le reste à charge moyen pour les lunettes s'est agrandi

Au printemps 2021, des acteurs craignaient déjà que cette formule soit peu proposée par des opticiens qui s'y perdaient financièrement. Un courtier en mutuelle familiale, notamment, reconnaît qu'il ne s'agit pas d'une offre présentée par les opticiens durant leur vente. Toutefois, explique-t-il, le consommateur s'oriente par ailleurs plus aisément vers des montures de gamme légèrement plus élevée :

[…] Quitte à avoir un petit reste à charge pour des raisons esthétiques.

À ce propos, l'Union nationale des complémentaires santé (Unocam) observe une hausse du reste à charge moyen par patient. En raison de l'augmentation du coût des montures et des verres, il est passé à 172 euros. Comparé à début 2019, il a donc gagné 40 euros.


La directrice santé adjointe à la Mutualité Française, Delphine Hernu, regrette :

Il y a moins de remboursement des complémentaires santé et de l'assurance-maladie, mais les prix des verres et les montures ne se sont pas ajustés à la baisse. […]

D'après elle, c'est un élément d'attention des assureurs santé, car ils devraient effectuer des épargnes sur le poste optique. Ceci en échange des débours additionnels conséquents sur le dentaire ou l'audio. Or, aucune épargne n'a pu être réalisée, poursuit-elle.

Les Français sont plus nombreux à s'équiper en prothèses auditives

En revanche, la note s'est allégée pour les Français nécessitant des prothèses dentaires. Début 2021, le reste à charge moyen est passé à 259 euros. Une diminution de 75 euros a ainsi été constatée comparée à la même période en 2019. Selon l'Unocam, l'offre 100 % Santé concentrait 51 % des ventes de ces équipements durant les six premiers mois.

Les Français accordant une faible importance à leur ouïe se sont aussi davantage soignés grâce à la réforme. Les assureurs révèlent que comparée à avant l'application de l'offre reste à charge zéro, une fraction plus élevée d'adhérents :

[…] a eu recours à un équipement bilatéral. […]

D'après eux, ce phénomène signifie que l'accès aux soins auditifs s'est amélioré. Néanmoins, cette situation vaut également dans la globalité, selon le président de l'Unocam, Marc Leclère :

Les résultats de cette première enquête témoignent du succès de la réforme « 100 % Santé ». […]