Chaque année, la France recense quelque 9 300 décès causés par une chute chez les 65 ans et plus. Il s’agit d’ailleurs de la première cause de mortalité pour cette tranche d’âge. Les professionnels de santé et les assureurs mesurent la gravité de ce phénomène. La Mutuelle Sociale Agricole (MSA) a donc conçu un outil pour prévenir ce type d’accident.

Pour un assureur, l'engagement en faveur des personnes âgées ne doit pas se limiter à la distribution de contrats de mutuelle senior. Il est tout aussi important de participer aux démarches de prévention pour maintenir l'indépendance et la qualité de vie de cette catégorie de population. Ainsi, la MSA a récemment lancé un nouveau service permettant de réduire les risques de chute à domicile et en établissement spécialisé.

Les chutes provoquent souvent la dégradation rapide de l'état de santé et la perte d'autonomie des seniors. De plus, elles conduisent généralement au décès des patients à court ou à moyen terme, malgré les efforts des soignants.


Un outil pratique pour les établissements spécialisés

La MSA propose un outil en ligne gratuit de prévention de chute à destination des résidences autonomie et des EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). L'organisme mutualiste l'a baptisé Lantichute.

Concrètement, le service permet de recenser et d'analyser les chutes survenues au sein des établissements spécialisés pour éviter les futurs incidents. Ce procédé aidera notamment à identifier les situations à risque et à aider les équipes à réagir en conséquence. Le dispositif contribuera à terme à anticiper les chutes.

La fréquence des accidents dans certains couloirs mènera, par exemple, à la mise en place de rampes. Par ailleurs, les résultats de l'analyse donneront la possibilité d'améliorer la formation des équipes soignantes. L'outil est aussi susceptible d'inciter les établissements concernés à organiser davantage d'activités physiques comme la marche pour réduire les risques.

Un problème pouvant se répercuter sur le système de santé

L'outil proposé par la MSA convient également aux aidants intervenant auprès de seniors maintenus à domicile. Ce cadre de vie est souvent déterminant pour l'état de santé et le bien-être des personnes âgées. Il est donc indispensable de sécuriser au maximum les lieux tout en laissant les patients évoluer en toute liberté chez eux.


Le professeur Jean-Pierre Michel a déjà attiré l'attention sur l'ampleur des chutes chez les seniors. Par ailleurs, ce type de problème risque de se multiplier à l'avenir. La MSA fait partie des premières entités à avoir réagi à l'appel du spécialiste.

Au-delà de la population concernée, les chutes des seniors sont réellement problématiques pour la santé publique. En effet, ces accidents tendent à augmenter la charge de travail des soignants et la pression sur le système de santé en général.