Le rachat du groupe américain Arena Pharmaceuticals devrait lui permettre d’avancer dans ses recherches pour les traitements contre le cancer. L’opération lui coûterait près de 6 milliards d’euros, mais elle peut sous-entendre de réelles opportunités financières. Pfizer a proposé de racheter entièrement les actions de son concurrent à un prix largement supérieur au dernier cours négocié.

Pfizer s'est dernièrement fait connaitre avec le vaccin qu'il a développé contre le Covid-19. Il ne s'agit cependant pas de l'unique domaine dans lequel il s'active. D'ailleurs, tout en poursuivant ses travaux dans ce secteur, il souhaite également avancer dans ses recherches pour le cancer. Ses ambitions se sont matérialisées récemment par son projet d'achat du laboratoire Arena Pharmaceuticals, l'un de ses concurrents.

Cette acquisition présenterait un double enjeu. Elle permettrait tout d'abord à Pfizer d'évoluer dans ses investigations scientifiques. Elle porterait également un enjeu financier, avec les opportunités qui pourraient en découler. Dans l'un comme dans l'autre cas, l'opération pourrait aider le groupe américain à devancer ses concurrents.


Avancer sur les traitements

Bien que la lutte contre le cancer se poursuive, Pfizer ne compte pas se focaliser uniquement sur les recherches dédiées au Covid-19. C'est d'ailleurs pour avancer dans ce domaine qu'il a décidé de racheter le laboratoire américain Arena Pharmaceuticals. Ce dernier a pour domaines de prédilection la gastro-entérologie et la cardiologie.

Le projet a été annoncé lundi 13 décembre 2021. Cette acquisition pourrait donner une longueur d'avance à Pfizer face aux autres laboratoires. En effet, comme dans les autres secteurs d'activité, la concurrence existe entre les groupes pharmaceutiques. Ils peuvent être nombreux à se pencher sur une maladie, comme ce qui est le cas actuellement avec le Covid-19. L'objectif étant d'être le premier à trouver un traitement approprié.

Pour ce qui est du coronavirus, Pfizer partage par exemple le marché avec Moderna. Le vaccin reste toutefois gratuit pour les patients indépendamment du laboratoire qui en est à l'origine. Il est remboursé entièrement par l'Assurance maladie en France. Il n'existe aucun reste à charge que la mutuelle familiale ou le patient devraient payer.

Racheter l'intégralité des actions

Moderna et Pfizer ne sont pas les seuls laboratoires à se pencher actuellement sur les traitements contre le Covid-19. Le développement du vaccin a toutefois permis au premier d'avoir un meilleur positionnement. Il s'agit en effet du premier traitement commercialisé par Moderna depuis sa création en 2010. Il prévoit d'ailleurs de mettre à disposition jusqu'à 3 milliards de doses supplémentaires en 2022.

Hormis leur marché, Pfizer et Moderna partagent la même ambition d'avancer dans leurs recherches respectives. Le premier compte bien se démarquer notamment pour le cancer en s'appuyant sur une nouvelle structure. Le rachat d'Arena Pharmaceuticals lui coûterait environ 7 milliards de dollars, l'équivalent de près de 6 milliards d'euros.

Le groupe américain souhaite reprendre l'ensemble des actions d'Arena en circulation pour 100 dollars le titre. Les actionnaires en tirent un bénéfice de 100 % compte tenu du dernier cours de clôture de ces actions. Pfizer financerait l'achat en utilisant ses fonds propres.