Les informations communiquées par l’Agence régionale de santé jeudi 10 juin dernier indiquent plus de 13 000 créneaux libres. Ce chiffre qui peut paraître élevé a plusieurs explications selon les autorités sanitaires. Il serait dû à une hausse du nombre de doses reçues pour ce mois de juin. Les personnes actives éviteraient en outre les créneaux dans la semaine.

Faut-il se poser des questions au vu du nombre de créneaux qui se libèrent dans les centres de vaccination en France ? Pour le ministère de la Santé, ils ne doivent en aucun cas faire naître des inquiétudes. La campagne de vaccination connaît de réelles avancées dans l'Hexagone selon les autorités. D'ailleurs, certains départements auraient des difficultés à répondre aux demandes de leurs habitants.

Les centres de vaccination se sont en outre mieux se remplir. La France a en effet donné l'accès au vaccin aux jeunes de 12 à 18 ans le 15 juin 2021. Le nombre de créneaux libres a ainsi baissé.


Des tensions dans certains départements

Les milliers de créneaux libres représenteraient des cas particuliers à certains départements sans être une tendance générale en France. La plateforme Doctolib indique que la situation diffère selon le lieu. Celle-ci prend l'exemple de Paris avec 4 000 créneaux disponibles en trois jours. La Seine-Saint-Denis et les départements du Nord sont en revanche à 10 000 pour la même période.

La moitié des départements serait par ailleurs confrontée à une certaine tension. Ils proposeraient moins de 1 000 disponibilités par jour.

Doctolib soutient que le nombre de personnes voulant se faire vacciner reste important. Pour rappel, elles peuvent réserver une dose depuis une plateforme dédiée ou par téléphone. Aucun rapport pour l'Assurance maladie ou les mutuelles santé ne sera nécessaire, puisque le vaccin est gratuit.

Les habitants de l'Île-de-France peuvent ainsi s'enregistrer en réservant l'un des 13 000 créneaux disponibles. L'Agence régionale de santé a notamment fait état de 13 443 disponibilités jeudi 10 juin dernier, pour une vaccination le lendemain.

Les créneaux libres n'indiquent pas le nombre de doses disponibles

Ce nombre élevé de créneaux libres serait dû à la multiplication du nombre de vaccins reçus au cours de ce mois de juin. Cette explication est celle avancée par le ministère des Solidarités et de la Santé interrogé par BFMTV.


Le ministère souligne par ailleurs que les créneaux libres finissent souvent par être pris. Le nombre de personnes qui souhaitent se faire vacciner augmenterait également.

La Direction générale de la Santé partage cet avis et soutient une augmentation des doses disponibles. Elle ajoute que la baisse des tensions dans les centres de vaccination est le signe d'une campagne qui avance. Le nombre de personnes à vacciner diminuerait naturellement avec le temps.

Les personnes actives préfèreraient en outre prendre un rendez-vous le week-end. Cela entraîne une plus grande disponibilité dans les centres de vaccination dans la semaine.

Enfin, l'autorité sanitaire précise que les créneaux disponibles ne reflètent pas nécessairement le nombre de doses utilisables. Les centres de vaccination prendraient une marge. Pour 10 doses disponibles, ils indiqueraient 100 créneaux libres. Le surplus sera automatiquement supprimé dès que les doses proposées sont réservées.