La prochaine semaine d’information sur la santé mentale en Occitanie se déroulera du 16 au 29 mars 2020. Le thème abordé concernera la santé mentale et les discriminations. L’événement vise à sensibiliser la population sur la prévention, la reconnaissance et le diagnostic des troubles psychiques. Ainsi, chacun pourra prendre les mesures adaptées.

Les maladies mentales sont à l'origine d'une invalidité sur quatre dans le monde selon l'OMS. Par ailleurs, elles se retrouvent en 2ème rang des diagnostics établis en médecine générale. Seules les maladies cardio-vasculaires les devancent. Il s'agit donc d'un véritable problème de santé publique.

Comme les troubles psychiques sont souvent soulevés en Occitanie, la prochaine semaine d'information en la matière portera notamment sur leur prévention, leur dépistage et leur diagnostic précoce. Organisé en partenariat avec des professionnels de la mutuelle santé dans la région, cet événement entend promouvoir une nouvelle vision de la santé mentale et de la psychiatrie.

L'Occitanie prône une vision nouvelle de la santé mentale et des patients souffrant de troubles psychiques

L'Agence régionale de santé (ARS) Occitanie souhaite mettre en application la feuille de route régionale sur la santé mentale. Cette dernière porte sur trois grands axes :

  •  Améliorer les conditions de vie et le bien-être des patients atteints de troubles psychiques et les détecter précocement afin de réduire les cas de suicide ; 
  •  Assurer le suivi, les soins et le soutien en zone psychiatrique tout en rendant les services plus diversifiés, plus accessibles et meilleurs en termes de qualité ; 
  •  Limiter les soins imposés, les isolements et la pratique de la contention.

13 PTSM (projets territoriaux de santé mentale) seront bientôt mis en œuvre dans la région.


La télémédecine déployée en faveur des individus détenus figure parmi les projets en perspective. L'accès aux soins pour ces patients et l'assistance dont ils bénéficieront seront également améliorés.

La santé mentale figure parmi les grands sujets d'actualité en Occitanie

La semaine d'information sur la santé mentale qui se tiendra ce mois-ci en Occitanie a pour principal objectif de faire prendre conscience à la population de l'importance de la feuille de route établie par l'ancienne ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Elle comporte un plan d'action visant à améliorer les conditions de vie et l'insertion sociale des malades.

En Occitanie, les cas de troubles psychiques sont assez élevés. C'est la raison de cette sensibilisation. En 2018, les résultats des recensements ont indiqué 210 000 cas sur les 5,9 millions d'habitants. La région compte 22,4 psychiatres pour 100 000 habitants, ce qui s'avère moins élevé que la moyenne nationale (23). Par ailleurs, elle recense 38,8 psychologues pour le même nombre de résidents, soit un chiffre plus important que la moyenne nationale (29,9). Ces professionnels sont répartis de manière très inégale et se concentrent surtout dans les zones urbaines.

En matière d'infrastructures, l'Occitanie recense 59 centres de psychiatrie générale, publics et privés. Dans ces établissements, le nombre de lits s'élève à 131,2 pour 100 000 habitants.