Depuis le début de l’épidémie, les téléconsultations sont remboursées à 100 % par l’Assurance maladie. Cette mesure devait prendre fin au 31 décembre 2021, date limite définie dans le budget 2021 de la Sécurité sociale. Or, le projet de loi sur le pass vaccinal adopté par les députés prévoit la « prolongation sans concertation » de la prise en charge intégrale de ce coût.

Les organismes de mutuelle demandent la suppression de la prolongation de la mesure

Pour les organismes de complémentaire santé, la décision du gouvernement validée par les parlementaires est « incompréhensible ».

En conséquence, les fédérations des mutuelles (FNMF), des assureurs (FFA), des institutions de prévoyance (CTIP) et l'Union nationale des complémentaires santé (Unocam) ont publié un communiqué commun.

Ils réclament l'annulation de la mesure dont ils estiment qu'

Aucune raison technique ne justifie le maintien.

Ils en profitent pour souligner le rôle qu'ils jouent dans le co-financement du système de santé français. Le texte indique également que

Leurs membres ont repris le remboursement du ticket modérateur au 1er janvier 2022.

Les sociétés de mutuelles rappellent que

Le dispositif représente une dépense lourde pour la Sécurité sociale.

Or, le déficit de la branche maladie sur l'année écoulée avoisine les 30 milliards d'euros. Les organismes complémentaires disent redouter une

Confusion pour les assurés et une insécurité juridique pour tous.

Le gouvernement défend un dispositif efficace

Il n'est pas certain que le gouvernement et les élus acceptent de revoir leur décision. En effet, lorsqu'il a présenté le texte à l'Assemblée nationale en fin 2021, le ministre de la Santé avait annoncé que

La prolongation [prendra] fin au plus tard le 31 juillet 2022.

Le motif avancé par le gouvernement pour maintenir la mesure est son « efficacité avérée » et sa contribution à « l'explosion du nombre de consultations à distance ». Olivier Véran a ainsi soutenu que

Le remboursement intégral, en simplifiant le dispositif, a été un facteur clé de son succès.

Alors que la France fait face à une cinquième vague, les assurés souhaitent une prise en charge optimale de leurs dépenses médicales. Beaucoup en profitent pour souscrire une complémentaire ou pour changer de contrat. Le recours à un comparateur mutuelle santé en ligne est recommandé pour faire le tri gratuitement parmi les offres du marché et trouver la formule la mieux adaptée aux besoins en soins et au budget du ménage.