Le vendredi 21 mai 2021, l’ARS d’Île-de-France et la CPAM 93 ont inauguré un vaccidrive dans la ville. Le centre sera accessible au public du mardi au dimanche. Depuis son ouverture, celui-ci a rempli ses objectifs en vaccinant environ 11 000 personnes, avec un rythme quotidien de 700 interventions. D’ici peu, ce dernier devrait s’intensifier davantage.

D'après les données de l'Assurance maladie, 35,4 % des Séquano-Dionysiens ont déjà été concernés par une première injection de vaccin. Le vaccidrive instauré à Villepinte a tenu un rôle important dans l'atteinte de cette valeur. Un fait constaté par la division locale de la Caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM).

Sa directrice, Aurélie Combas-Richard, explique en effet que neuf sur dix des individus qui y ont été inoculés habitent en Seine-Saint-Denis. À noter que dans tout l'Hexagone, ce dernier constitue le deuxième département où les vaccinés proviennent d'un autre territoire.

Afin d'ouvrir davantage la vaccination aux Séquano-Dionysiens, la CPAM envisage de faciliter l'accès des adolescents à la campagne.


Un centre ouvert sans rendez-vous à l'ensemble de la population

Avec l'appui du département, elle prévoit d'organiser un planning dédié aux classes de seconde. Aurélie Combas-Richard spécifie :

Les week-ends sont particulièrement chargés, il sera donc possible d'organiser la visite des scolaires l'après-midi en semaine, où le rythme est plutôt calme.

L'Assurance maladie expérimente aussi une nouvelle stratégie pour immuniser un public plus élargi. Concrètement, celle-ci porte sur un déploiement dans les communes afin d'administrer des doses. Le tout sans avoir à établir un quelconque créneau. Après Noisy-le-Sec, d'autres municipalités séquano-dionysiennes pourront successivement profiter de cette nouvelle approche.

Installé deux semaines passées par l'antenne francilienne de l'ARS et la caisse d'assurance maladie de Seine-Saint-Denis, le vaccidrive susmentionné enregistre d'excellentes performances. Mis en place sur le parking du Parc des Expositions de Villepinte, il est ouvert au grand public du mardi au dimanche. Pour information, le centre administré par plus de 30 collaborateurs est accessible sans rendez-vous.

Augmenter la cadence de vaccination

Celui-ci administre quotidiennement un peu moins de 700 doses. À compter de la fin du mois en cours, le rythme s'accélèrera de 100 %. Cela pour franchir la barre des 1 400 interventions journalières. Depuis son ouverture, le site a distribué plus de 11 000 doses de Pfizer, atteignant ainsi l'objectif fixé par ses gérants. Cependant, Aurélie Combas-Richard se réjouit :

La gestion des personnes est fluide, ce qui nous donne la possibilité d'en faire plus.

La dirigeante du CPAM 93 songe à ce titre à nouer un partenariat avec des sociétés villepintoises. Ce qui devrait permettre à leurs employés de se faire immuniser au sein du centre dédié.

Concernant le mode d'inoculation, il s'effectue de façon inhabituelle. En effet, les individus reçoivent leur piqûre sans sortir ni descendre de leur véhicule. Afin de prendre en charge plus efficacement les intéressés, bicyclettes, motos et voitures sont dispatchés en cinq rangées. La vaccination s'étale approximativement sur une demi-heure. Une durée qui devrait diminuer avec la future extension du nombre de files à huit.