L’offre « 100 % Santé » sur les lunettes, les prothèses auditives ou dentaires a connu plus de réussite qu’attendu. Dès 2021, elle aurait déjà surpassé ses objectifs, dont la lutte contre la perte d’autonomie, d’amélioration de l’accès aux soins… Cependant, l’on a remarqué que le reste à charge zéro est peu proposé par les opticiens.

En 2019, la première phase de l'application de la réforme du « 100 % Santé » a été enclenchée. Depuis, 10 millions de Français ont recouru à ce dispositif. Conséquence de ce début rapide, les dépenses s'accroissent dans les trois postes de soins concernés : dentaire, optique et audiologie. Pour les financeurs privés et publics, elles devraient franchir le milliard d'euros dès 2022. Au départ, ce montant était attendu pour l'année prochaine. D'ailleurs, l'assurance-maladie obligatoire totalise à elle seule près d'un milliard d'euros. En effet, sur onze mois, la note pourrait s'établir au-delà de 200 millions d'euros pour les aides auditives. En dentaire, elle s'élève déjà à 700 millions d'euros.


Un dispositif permettant d'appuyer sur la prévention

Ces dépassements budgétaires, le ministère de la Santé les endosse volontiers. Pour cause, ils permettent d'accélérer la prévention. En audiologie, les personnes âgées s'équipant en prothèses réduisent en effet leur risque :

  • De détérioration de l'état de santé ;
  • De désocialisation ;
  • De perte d'autonomie.

En dentaire, le « reste à charge zéro » prévoit également un volet de revalorisation des soins conservateurs. Seul point atténuant le tableau, peu d'opticiens proposent cette offre. Parmi leurs ventes, seules 17 % ont été réalisées avec une prise en charge complète. Actuellement, le ministère de l'Économie est en train de finaliser une enquête. Pour avoir omis de proposer le dispositif 100 % Santé, plusieurs établissements s'exposent à des sanctions.

En outre, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a indiqué que le gouvernement prépare une révision de cette offre. Ainsi, probablement l'été qui vient, les tarifs plafonds de vente et les paniers de soins devraient connaître des ajustements. Une donnée importante à prendre en compte, notamment par les comparateur assurance.

La réforme du 100 % Santé a atteint ses objectifs

Pour dégager un premier bilan du 100 % Santé, son comité de suivi s'est réuni le 22 janvier 2022. L'occasion pour celui-ci de se réjouir de la réussite de cette réforme, qui dépasse les espérances. Entre janvier et novembre 2021, 39 % des patients ayant acheté un appareil auditif ont bénéficié de 100 % de remboursement. Dans le domaine dentaire, plus de deux prothèses sur dix ont été posées avec un reste à charge modéré. En parallèle, 55 % de ces équipements ont été implantés gratuitement.

Tous équipements confondus, le reste à charge moyen en optique s'avère néanmoins moins grand que dans le dentaire ou l'auditif. Les chiffres 2021 des mutuelles santé l'évaluent respectivement à :

  • 986 euros pour les audioprothèses ;
  • 259 euros concernant les prothèses dentaires ;
  • 40 euros pour les lunettes.

Pour résumer la situation, l'on a déclaré au sein du ministère de la Santé que le 100 % Santé constitue :

[…] Une réforme qui a tenu ses objectifs, une réforme de pouvoir d'achat, d'accès aux soins, de prévention, de lutte contre la perte d'autonomie.