La crise sanitaire a grandement nécessité l’intervention des professionnels de santé ces derniers mois. Cette situation risque de perdurer encore quelque temps. Afin de gérer au mieux cette pression, médecins et directions des hôpitaux se sont tournés vers les technologies d’information et de communication, soulignant par la même occasion leur importance dans le secteur de santé de demain.

Au printemps, le système de santé français, de la même manière que dans toute l'Europe, a dû faire face à une déferlante de contaminations, d'hospitalisations et d'admissions en service d'urgence liées au Covid-19. Dépassés par moment, les médecins et personnels hospitaliers se sont tournés vers les nouvelles technologies pour affronter la crise dans de meilleures conditions.

Rapidement, les TIC se révèlent indispensables pour :

  • gérer la répartition du personnel ;
  • optimiser l'exploitation des équipements et des salles ;
  • sécuriser les accès aux centres de soins ;
  • protéger les importants flux de données des patients et des soins administrés.

Le recours à ces solutions high-tech a permis d'améliorer la prise en charge des patients et de rendre plus humain le processus d'isolement tout au long du traitement.


Quand l'IT humanise la prise en charge des patients du Covid-19

Les assureurs et les compagnies de mutuelle santé ne sont pas les seuls à être pris de court par l'épidémie. En première ligne, les établissements de santé, submergés par l'afflux de patients du Covid-19, ont été obligés de s'adapter en urgence aux nouveaux besoins de ces malades. La contrainte de l'isolement, particulièrement démoralisant, représentait un défi particulièrement énorme. Les directions informatiques des hôpitaux se sont rapidement tournées vers les solutions IT pour contourner cet obstacle.

Elles ont fourni aux patients des réseaux de communication sécurisés et performants pour permettre à ces personnes d'échanger avec leurs familles et proches. Les patients continuaient ainsi de profiter de contacts humains réguliers, rendant le traitement moins pénible et plus supportable. Ce procédé a été adopté par plusieurs établissements durant la première vague et sera reconduit dans la prise en charge des patients de la deuxième vague et d'autres malades placés aussi en quarantaine.

Les nouvelles technologies au cœur de l'administration du système de santé

Le rôle de l'IT pendant la lutte contre le Covid-19 ne se limite pas aux communications des malades. Ces technologies ont démontré tout leur potentiel dans différents aspects de l'optimisation de la productivité des professionnels de santé. Plusieurs hôpitaux et structures de santé ont ainsi équipé leur personnel de solutions intelligentes leur permettant de se connecter depuis n'importe quel endroit pour répondre à des situations d'urgence.


Le traitement et la sécurisation des données des patients reposent aussi en grande partie sur des technologies basées sur le Cloud privé. Le cloud public apporte une réelle plus-value dans la facilitation d'accès aux services des hôpitaux et dans la flexibilité des intervenants, en particulier les personnels non-soignants et les soignants intérimaires recrutés en période d'important afflux de patients.

L'intégration de ces solutions connectées a aussi révélé la nécessité de renforcer la sécurité des données et des processus des établissements sanitaires. Depuis le début de la pandémie, les actes et tentatives de cyberattaques contre des organisations sanitaires en France ont bondi de 400 %. La situation est telle que la Croix-Rouge a été obligée de réclamer publiquement l'arrêt des cyberattaques contre les organismes de santé. Ces faits soulignent la place de plus en plus prépondérante des technologies connectées au cœur de la gestion des hôpitaux et des organismes de santé.