Thé noir ou thé blanc, thé vert, à la menthe ou aux fruits… il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs, les Français en ont leur boisson favorite au point où il les accompagne tout au long de leur journée. De fait, il est reconnu pour ses nombreux bienfaits. Pour autant, d’autres effets moins bénéfiques ne doivent pas être ignorés.

Si les Français sont de véritables précautionneux, la santé se trouve en haut du podium dans le classement de leurs priorités. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils prennent leur temps dans le choix d'une couverture maladie, en recourant notamment à un comparatif mutuelle santé. Leur renseignement sur les effets positifs et négatifs de ce qu'ils consomment ou pratiquent est également une preuve de leur prudence.

Dans cette vision, l'on convient de préciser un fait : le thé provoque quelques désagréments, s'il est consommé avec excès bien évidemment. Mieux vaut alors s'abstenir à deux tasses par jour, ou trois tout au plus pour profiter pleinement – et sans revers de la médaille – de ses vertus.


De nombreuses vertus à la clé…

L'eau est certainement la boisson la lus consommée au monde, s'ensuit le thé. En effet, ce trésor venu d'Asie accompagne bon nombre de gens tout au long de leur journée. L'on convient même d'admettre qu'il se classe parmi les préférées des Français, d'autant plus qu'il présente plusieurs goûts répondant à chaque papille.

Le thé est reconnu pour les bienfaits qu'il apporte tant pour le corps que pour le cerveau, mais certaines vertus reviennent souvent dans les bouches des adeptes, telles que ses propriétés antioxydantes. Ces dernières permettent à ses consommateurs d'éliminer plus facilement les toxines présentes dans leur organisme. Ce qui réduit nettement les risques de cancer.

Boire du thé a également un impact positif sur le taux de cholestérol. Grâce aux catéchines, le taux de lipide diminue ainsi que la pression artérielle. Résultat : plus de sensations d'apaisement et moins de troubles cardiovasculaires. Sans oublier la glycémie qui diminue aussi, et ce, sans dépasser toutefois la norme. À cela s'ajoute, le renforcement de la mémoire et de la concentration, du fait de la teneur en théanine qui joue un rôle dans la préservation des cellules cognitives.

Mais des effets néfastes, si consommer à l'excès

Si plus d'un affectionnent le thé au point d'en consommer quotidiennement, il ne faut pas oublier que tout excès est mauvais pour la santé. Et le thé n'en fait pas exception, ne serait-ce que de relever les risques de dépendance à la théine, à l'instar de la caféine même si celle-ci est moins influente.


Mais au-delà de l'accoutumance, plusieurs effets négatifs peuvent être provoqués par une consommation excessive de cette boisson. Entre autres, la réduction de l'absorption et le stockage du fer, causée par les catéchines présentes notamment dans le thé vert. À noter que le fer est indispensable pour l'organisme et en manquer entraine une anémie, provoquant des céphalées, des vertiges et de la fatigue.

Outre cela, le tanin, présent dans cette plante à boisson peut attaquer l'émail dentaire si la consommation n'est pas modérée si bien que les dents pourraient se retrouver colorées. À savoir également que ce composant peut aussi nuire au système digestif, à être consommé excessivement, causant alors des maux de ventre, une constipation, des problèmes d'estomac (reflux, sensation de brûlure, etc.).