À l’heure où le spectre du covid-19 rôde toujours, une autre maladie que l’on croyait enterrée affiche un inquiétant regain des contaminations. Il s’agit de la tuberculose. Cette maladie infectieuse due au bacille de Koch a touché pas moins de 10,6 millions de personnes en 2021. Les autorités prennent ce phénomène au sérieux, d’autant plus que de nombreux décès ont été signalés.

Maladies les plus meurtrières en 2022 : le covid-19 bientôt détrôné ?

Il s'agit d'un classement macabre, dont on voudrait bien se passer, mais qui doit quand même être porté à la connaissance du public, ne serait-ce que pour les aider à se préparer ou, mieux encore et si possible, à s'en prémunir.

Le classement en question, c'est celui de la maladie la plus meurtrière.

Sans grande surprise, le covid-19 truste toujours la première marche du podium. Néanmoins, selon l'OMS, la tuberculose risque fort de le dépasser dans les prochains jours (ou mois). Pour rappel, avant l'apparition du coronavirus, la tuberculose était la maladie ayant fait le plus de victimes dans le monde .


Moins de vigilance vis-à-vis de la tuberculose

Si la tuberculose fait de nouveau des ravages, c'est aussi parce que, peu à peu, la maladie est quasiment tombée dans les oubliettes. Le covid-19 a en effet retenu toute l'attention, même les dépenses étatiques destinées à la lutte contre la tuberculose ont enregistré une baisse significative .

Les bouleversements engendrés par la crise sanitaire ainsi que par les différents conflits à travers le monde (l'invasion de l'Ukraine par la Russie en tête) ont eu un impact certain sur la lutte contre la tuberculose, notamment en termes de budget.

En 2021, 5,4 milliards de dollars ont été consacrés aux services essentiels de lutte contre la tuberculose, contre 6 milliards de dollars en 2019.

Le nombre de décès attribués à la tuberculose observe donc une tendance haussière. L'an dernier, 1,6 million de personnes ont succombé à la maladie , principalement en Inde et en Asie du Sud-est. Mais les foyers découverts par l'OMS se situent également en Chine, au Bangladesh, au Pakistan, au Nigéria et en République Démocratique du Congo.

Plus résistant face aux médicaments

Comme pour le coronavirus qui, au fil du temps, a subi de nombreuses mutations, la bactérie à l'origine de la tuberculose est devenue plus résistante . Les traitements à base de rifampicine ont perdu en efficacité.

Face à cette situation et pour aider les populations démunies, Médecins Sans Frontières (MSF) demande que le traitement de la tuberculose ne puisse pas excéder 500 dollars par personne, une somme beaucoup trop importante pour des populations qui n'ont accès ni à l'Assurance maladie ni à une mutuelle santé.