Les vacanciers ne seront plus obligés d’emmener leur carnet médical

Grâce au dossier médical partagé (DMP), tous les patients peuvent consulter leurs données médicales où qu’ils soient. Ils peuvent aussi les rendre accessibles à n’importe quel professionnel de santé qui les prend en charge, qu’il s’agisse d’un médecin libéral ou du personnel d’un établissement hospitalier. Le pharmacien n’est pas en reste.

Cette solution est d’autant plus pratique pour les familles qui demandent par exemple une consultation pendant qu’ils sont en vacances. L’opportunité se présente pour les soignants de se partager des informations entre eux (avec le consentement des personnes concernées), de manière à améliorer le parcours des patients.

L’Assurance maladie mobilisera davantage les soignants et les formera à la création du DMP

À moins que l’intéressé ne soit encore mineur, il peut créer son DMP en allant sur le site officiel dmp ou en téléchargeant l’application dédiée. Il peut aussi en ouvrir chez le pharmacien. Il peut en profiter pour instaurer un profil pour chaque membre de sa famille. Ces derniers prendront connaissance de leurs identifiants lorsque le besoin se présente.


Les patients de moins de 18 ans, en revanche, doivent se rendre auprès de leur Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) pour pouvoir en créer. Les établissements de santé peuvent également le faire. Ainsi, ils pourront réaliser des économies en se passant par exemple des actes médicaux redondants.

Dans le but d’impliquer davantage l’ensemble de la profession médicale, les CPAM envisagent de leur dispenser une formation sur l’ouverture et le remplissage d’un DMP d’une part. D’autre part, les soignants apprendront à créer un volet de synthèse.

Le carnet médical numérique comme un indispensable du voyage

Ce système sera-t-il un jour aussi connu que la carte Vitale ? Compte tenu du recensement du 16 avril dernier, le nombre de dossiers créés s’élève à cinq millions. Progressivement, le gouvernement avance vers son objectif d’ouvrir 40 millions de dossiers en ligne à l’horizon 2023. La caisse d’assurance maladie peut s’en réjouir.

Toujours est-il que le DMP renferme des informations essentielles sur l’état de santé des patients et sur leurs antécédents médicaux. Les dates des examens réalisés et des derniers vaccins administrés y figurent également, tout comme la liste des individus à appeler en cas d’urgence.

C’est la raison pour laquelle la Sécurité sociale veut sensibiliser les familles avant qu’elles ne passent des moments de farniente sur les lieux de villégiature. Elle souligne notamment :

Avec une trousse à pharmacie bien garnie, calée entre la crème solaire et les chaussettes anti-ampoules, vous pensez être paré contre les tracas de l’été… Mais un autre "essentiel" santé vient maintenant compléter la panoplie du parfait voyageur : le dossier médical partagé.