Le vaccin de Novavax est prévu arriver en Europe, y compris en France, prochainement. Il se différencierait toutefois des sérums classiques et n’aurait pas été conçu avec la technologie ARN messager. Le laboratoire fabricant indique qu’il pourrait en ce sens convaincre ceux qui, jusque-là, ont hésité à se faire vacciner.

La campagne de vaccination se poursuit un peu partout dans le monde dans l'objectif de ralentir la propagation du covid-19. En France, elle se fera avec une partie des vaccins provenant du laboratoire américain Novavax. Ils pourront d'ailleurs contribuer à augmenter le taux de couverture vaccinale dans le pays. Son fabricant assure que son produit est possible d'avoir un effet incitatif auprès des plus hésitants.

Baptisé Nuvaxovid, ce vaccin se distinguerait par sa composition. La société qui en est à l'origine souligne notamment l'absence de la technologie ARN messager. Malgré cette différence, il a été admis par les autorités sanitaires européennes.


2 milliards de doses prévues pour l'année 2022

Les autorités européennes ont donné leur approbation en décembre 2021. Puis, la Haute Autorité de Santé (HAS) en France qui a donné un avis favorable mi-janvier 2022. Le laboratoire américain prévoit de produire environ 2 milliards de doses pour l'année 2022. Celles destinées au marché européen seraient développées avec l'aide de son partenaire le Serum Institute of India.

Silvia Tailor, directrice monde de la société américaine, souligne que le groupe entend maintenir sa collaboration avec des partenaires internationaux. Il lui serait cependant crucial de préserver son brevet. Il refuse ainsi l'idée de supprimer les brevets en raison des inégalités qui existent entre les pays.

L'Afrique, qui subit tout particulièrement cet écart, pourrait bientôt disposer de ses propres sites de production. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique qu'ils seront installés dans 6 pays pour concevoir des vaccins à ARN messager. Les doses y sont également distribuées gratuitement. Les habitants peuvent en outre recourir à une mutuelle pas cher pour obtenir un remboursement de leurs frais de santé.

Un vaccin composé d'une partie du virus

Pour l'heure, aucune information n'a été fournie concernant une éventuelle distribution du vaccin de Novavax en Afrique. La France aurait pour sa part reçu 1,14 million de doses pour la première livraison. 3,2 millions devraient cependant arriver pour le premier trimestre 2022. 600 000 injections seraient dédiées aux régions et territoires d'Outre-Mer. 100 000 leur seront envoyées dans un premier temps.


À la différence de ses concurrents, le vaccin de Novavax aurait été mis au point sans la technologie ARN messager. Celle-ci est pourtant présente pour les doses développées par Moderna comme celles de Pfizer BioNTech. Il contiendrait en outre une partie du virus alors que les sérums classiques se composent du virus entier. On parle également de vaccin sous-unitaire.

Malgré cette particularité, ce sérum pourrait convaincre les plus sceptiques selon la direction du laboratoire. Et ce, dans un contexte où la vaccination primaire resterait cruciale.

La couverture vaccinale serait en effet peu élevée dans plusieurs pays dans le monde à ce jour. Le sérum de Novavax ne pourrait cependant servir que pour la primo-vaccination. À défaut d'avoir passé les essais cliniques, il n'est pas reconnu pour être utilisé en vue des doses de rappel.