Le Royaume-Uni est la première nation en Europe à valider le vaccin mis en place par le laboratoire d’origine franco-autrichien Valneva. Un partenariat a même été signé entre la Commission européenne et ce laboratoire, malgré une annulation de contrat en septembre 2021. Via cet accord, Valneva s’engage à approvisionner le Royaume-Uni de 60 millions de doses maximum.

Le vaccin VLA2001 est le 6e permettant de lutter contre le Coronavirus au Royaume-Uni. Il a d'ailleurs été approuvé par la MHRA ou l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé. Il s'ajoute aux nombreux vaccins déjà utilisés dans le pays, comme Pfizer, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Novavax et Moderna.

Avant ce nouvel accord, le gouvernement britannique avait commandé 100 millions de vaccins. De plus, un million de doses étaient achetées par le Royaume de Bahreïn pour les situations d'urgence. Toutefois, l'usage du vaccin VLA2001 au Royaume-Uni reste néanmoins incertain. Après avoir été accusé de manquer à ses obligations, le laboratoire Valneva conteste cet état de fait.


Qu'en est-il de l'efficacité du vaccin Valneva ?

Ce vaccin conçu pour lutter contre le Covid-19 se sert du processus du virus inactivé pour provoquer une réaction immunitaire. Autrement dit, un virus entier, sans aucun effet nuisible, sera administré à chaque patient atteint du Coronavirus.

Concernant le mode de stockage de ce vaccin, il peut être mis dans un réfrigérateur classique. Son usage quotidien en sera grandement facilité.

Au Royaume-Uni, cette immunité. peut s'appliquer sur les individus entre 18 et 50 ans.

Le président de la Commission indépendante des médicaments à usage humain, le professeur Munir Pirmohamed déclare :

La Commission indépendante des médicaments à usage humain et son groupe de travail d'experts sur le Covid-19 ont soigneusement examiné les preuves disponibles et […] le rapport bénéfice/risque est positif.

Puisqu'il faut deux doses pour espérer une protection optimale, les deux premières injections sont à prendre avec 28 jours d'écart au minimum. En cas d'hospitalisation due au coronavirus, les frais sanitaires peuvent rapidement augmenter. Souscrire une mutuelle santé permettra au patient d'y faire face.

Une régression visible de la campagne de vaccination au Royaume-Uni

Cette autorisation provenant du régulateur britannique survient alors que le nombre de morts dus au Covid-19 est en perpétuelle hausse. Il s'agit ici des décès recensés toutes les semaines au Pays de Galles et en Angleterre.

Toutefois, le chiffre est bien en dessous des niveaux affichés au cours des vagues épidémiques passées. Aujourd'hui, la campagne vaccinale a nettement ralenti au Royaume-Uni. Alors que 171 000 décès et plus ont été recensés dans le pays.

Par ailleurs, il existe quelques données chiffrées sur la répartition des doses du vaccin Valneva. Pour la dose de l'injection initiale, plus de 92 % des individus ayant l'âge de 12 ans et plus l'ont reçu. Concernant le rappel de vaccin, 86,2 % des habitants ont reçu le vaccin. Enfin, 67,8 % de la population ont bénéficié de l'injection de rappel.