Selon les chiffres révélés au Sénat, 72 personnes ont été indemnisées par l’Oniam (Organisme national d’indemnisation des accidents médicaux) pour des troubles cardiaques après une vaccination anti-Covid. 30 % des 241 dossiers examinés ont bénéficié d’une indemnisation. L’Oniam a reçu au total 1?020 demandes d’indemnisation amiable pour des problèmes de santé post-vaccination Covid, avec 768 dossiers toujours en cours d’instruction.

Vaccination contre le Covid-19 : indemnisations pour effets indésirables

Cas d'indemnisation et principales demandes

Les indemnités accordées par l'Oniam sont principalement liées à des myocardites et des péricardites. De même, les troubles neurologiques, les AVC-thromboses-embolies pulmonaires, les troubles articulaires, les troubles auditifs et les problèmes dermatologiques sont mentionnés dans les demandes d'indemnisation avec respectivement 196, 129, 91, 67 et 31 dossiers.

Le candidat à la présidence de l'Oniam, François, Toujas,

Estime que ces dossiers constitueront une priorité pour l'organisme dans les années à venir.

François, Toujas

Créé par une loi de 2002, cet organisme traite les demandes d'indemnisation des personnes victimes d'accidents médicaux avec conséquences graves sur la santé.


Les victimes peuvent être indemnisées rapidement grâce à une procédure amiable, mais ont également la possibilité de saisir les tribunaux si elles le souhaitent.

Pour rappel, la prise en charge du «vaccin Covid» par les mutuelles santé n'est pas nécessaire, puisqu'il est entièrement remboursé par la CPAM.

L'importance du suivi rigoureux des effets indésirables

Les chiffres de l'Oniam ne prennent pas en compte les procédures judiciaires en cours. La vaccination contre le Covid-19 ayant concerné 150 millions de personnes en France, ces données sur les indemnisations révèlent l'importance de suivre attentivement les effets indésirables potentiels liés aux vaccins afin de garantir la sécurité des citoyens.

L'Oniam joue un rôle crucial dans la gestion des conséquences médicales indésirables et contribue à renforcer la confiance du public dans la campagne de vaccination.

Cependant, la transparence et l'ouverture en ce qui concerne les indemnités accordées sont essentielles pour assurer une information complète et objective à la population.

Le suivi attentif des effets secondaires potentiels des vaccins est une responsabilité partagée entre les autorités de santé, les professionnels de la santé et les patients eux-mêmes.

Grâce à une approche personnalisée et transparente, il sera possible de mieux comprendre les risques et les avantages des vaccins et garantir la sécurité et l'efficacité de la vaccination contre le Covid-19.

A retenir
  • L'Oniam a indemnisé 72 personnes pour des problèmes cardiaques après la vaccination Covid, selon des données du Sénat.
  • 30 % des 241 dossiers examinés ont bénéficié d'une indemnisation.
  • L'organisme a reçu 1020 demandes d'indemnisation post-vaccination Covid, dont 768 sont en cours d'instruction.
  • La priorité est donnée aux cas de myocardites et péricardites.