Alors qu’elle fait déjà face au variant Delta du Covid-19, l’Europe se trouve confrontée à l’émergence de celui appelé Lambda (C.37). Une souche découverte au Pérou et qui s’avère plus transmissible que celles dénommées Alpha ou Gamma. En Allemagne, au Royaume-Uni et en France, quelques cas de contamination ont été recensés au cours de ces dernières semaines.

Le 22 juin 2021, l'Inde a classé une mutation du variant Delta, le Delta Plus comme un « variant préoccupant ». Quant aux études en la matière, elles demeurent peu informatives. Actuellement, cette nouvelle souche du SARS-CoV-2 progresse au Portugal, au Royaume-Uni et en France. Sur le territoire national, environ 53 000 séquences ont été analysées. Dans les résultats, seuls 8 cas ont été relevés.

Dans le même registre, un autre variant émergent du Covid se propage également en Europe. Le 30 juin 2021, le CNR des virus des infections respiratoires et Santé publique France ont publié un rapport en ce sens.


Un virus extrêmement contagieux

D'après ce document, la souche Lambda, identifiée pour la première fois au Pérou en décembre 2020, circule actuellement dans l'Hexagone. Il en est de même pour huit autres pays du vieux continent, dont le Royaume-Uni qui a recensé 8 cas à la fin juin dernier. En Allemagne, la structure scientifique GISAID en a totalisé 99 il y a une semaine.

Dans son étude dévoilée au début juillet dernier, l'Université chilienne de Santiago a prévenu sur la contagiosité de ce variant. Celui-ci pourrait présenter une plus forte transmissibilité, comparé aux variants anglais et brésilien, avertit-elle. Une observation qui pourrait engendrer de lourdes conséquences pour les mutuelles santé si elle se confirme. Par rapport aux autres virus, il contient différentes mutations inhabituelles, déclare Jeff Barrett, un spécialiste d'un institut de recherche génomique londonien.

Les scientifiques examinent particulièrement la mutation dénommée L452Q, semblable à celle baptisée L452R. Celle qui a favorisé l'augmentation de la contagiosité du variant Delta.

Un variant d'intérêt selon l'OMS

Le 23 juin dernier, le ministère britannique de la Santé a toutefois apporté quelques précisions par rapport à ce variant Lambda. Le département a annoncé que pour l'heure aucune preuve d'une plus grande infectiosité n'a été établie. En revanche, il a mis l'accent sur la possibilité d'une résistance aux vaccins.


Malgré cela, l'Organisation mondiale de la santé considère le variant comme un « variant d'intérêt ». Autrement dit, il ne rentre pas dans la classification des « variants préoccupants », qui regroupe les souches :

  • Delta, apparu en Inde ;
  • Gamma (Brésil) ;
  • Beta (Afrique du Sud) ;
  • Alpha (Grande-Bretagne).

En ce moment, la souche d'origine péruvienne est présente dans 29 États. L'OMS révèle que plus de huit sur dix des nouvelles contaminations enregistrées entre mai et juin au Pérou portaient sur le variant Lambda. Les infections concernées par ce dernier se multiplient graduellement en Amérique latine. Parmi les pays touchés figurent entre autres l'Uruguay, la Bolivie, le Brésil et la Colombie. Au Chili, cette septième variante officielle du Covid-19 regroupe environ 33 % des nouveaux cas.