Dans le traitement de leur sinistre habitation, les Français sont relativement ouverts à une indemnisation par une réparation en nature. Un dispositif qui est apprécié des compagnies d’assurance. Toujours dans cette gestion, les assurés éprouvent de la satisfaction à l’égard de l’agent menant l’expertise et leur assureur. Tels sont les enseignements qu’Infopro Digital Études a relevés lors d’une récente étude.

Infopro Digital Études a dirigé entre les 25 avril et 13 mai 2022 un sondage autour de l'assurance habitation. Selon les données recueillies, la réparation en nature (REN) est progressivement plébiscitée par les assureurs pour la compensation d'un sinistre. Ce type d'indemnisation consiste à suggérer à l'assuré de confier l'exécution des réhabilitations à un artisan sélectionné par la compagnie. Il aide cette dernière à mieux gérer les dépenses dues à une indemnisation. Un paramètre examiné plus attentivement depuis le rebond de l'inflation.

La REN s'oppose au règlement de gré à gré, qui permet au sinistré de choisir librement son prestataire. Ceci grâce à une somme qui lui est directement octroyée.


La REN garantit une indemnisation rapide d'un sinistre

L'enquête d'Infopro Digital Études a concerné 1 000 personnes dont l'habitation a subi un dommage dans les 18 derniers mois. Elle révèle que 77 % de ces individus déclarent avoir reçu une offre de REN pour leur indemnisation. 59 % d'entre eux ont d'ailleurs répondu à cette proposition par l'affirmative. Leur décision s'explique par des motifs se résumant à deux piliers de la satisfaction client, la rapidité et la simplicité :

  • La garantie de la qualité de l'intervention ;
  • L'inexistence de frais à avancer ;
  • La réalisation rapide des travaux ;
  • La volonté de ne pas perdre du temps dans la recherche d'un artisan, dont le résultat est souvent incertain.

Le sondage révèle aussi que les sinistrés éprouvent presque le même score de satisfaction vis-à-vis de l'expert en assurance (7,4/10). L'intervention de ce spécialiste dans l'estimation des dégâts a été pratiquement systématisée. Ceci sauf pour les dommages nécessitant une indemnisation d'assurance habitation pas cher.

Ce professionnel obtient plus précisément la même note quand l'expertise s'est opérée par conversation téléphonique. Quand la démarche est conduite au logement de l'assuré, il est récompensé d'une évaluation un peu plus élevée (7,6/10).

Les assurés sont satisfaits de la gestion de leur sinistre

Les individus interrogés saluent en parallèle la réactivité de ce spécialiste. Pour 12 % d'entre eux seulement, son intervention s'est tenue plus de 21 jours après la prise de contact. 65 % ont de leur côté pu bénéficier de son expertise dans une durée inférieure à 10 jours.

Concernant leur assureur, l'étude montre que les répondants leur ont gratifié d'un score de 7,5/10. Cette notation leur a été donnée pendant toute l'étape de gestion du sinistre, jusqu'à sa réparation. Peu importe le profil de la compagnie d'affiliation, le degré de satisfaction des sondés reste le même.

Enfin, l'enquête réalisée par Infopro Digital Études a dévoilé les causes des sinistres déclarés durant les 18 derniers mois. Ainsi, 16 % des personnes questionnées ont confié avoir été confronté à un dommage résultant d'un événement climatique. La même proportion dit avoir fait face à un problème électrique. Plus de la moitié des Français ont pour leur part affirmé avoir subi un dégât des eaux (56 %). Les cas d'incendie ou de vol et vandalisme n'ont concerné que 8 % et 15 % des assurés.