La situation relève d’une exception étant donné que le loyer est en hausse dans toutes les grandes villes françaises. Ce recul a pourtant été constaté depuis 2021. La tendance semble s’inverser après des années où le montant n’a fait que grimper. Cela représente probablement une aubaine pour les ménages qui envisagent de s’installer à Lyon.

L'augmentation des loyers est une tendance commune aux grandes villes en France. Que ce soit à Paris, Bordeaux, Grenoble ou Marseille, les locataires doivent payer plus cher aujourd'hui. Une ville fait toutefois figure d'exception selon les données relevées par la plateforme SeLoger. Il s'agit de Lyon, l'unique centre urbain qui bénéficie d'une baisse ces derniers mois. C'est notamment le cas pour les logements vides. Cette chute n'est pas pour déplaire aux locataires qui ont dû endosser l'impact d'une hausse consécutive ces dernières années. La situation est différente pour les logements meublés. Lyon demeure également dans la liste des villes les plus chères en dépit de ce recul.


Une situation identique pour les ventes

Cette tendance à la baisse concerne uniquement Lyon, selon les informations partagées par SeLoger. D'ailleurs, il suffit de passer à Villeurbanne pour constater une évolution différente avec un prix en hausse. En un an, cette commune limitrophe de la métropole lyonnaise a connu une progression de 0,5 %. Elle affiche une moyenne de 682,70 euros en location vide, un montant qui s'aligne sur celui de Lille ou Bordeaux.

Le marché de la location n'est pas le seul à observer ce recul à Lyon, cela affecte également les tarifs à la vente. La baisse a notamment été observée pour les logements neufs. Des différences existent néanmoins entre les arrondissements. Certains profitent d'un repli pendant que d'autres subissent des progressions. En location meublée, cette ville de Rhône-Alpes se trouve parmi les plus chères de l'Hexagone. Elle arrive même en deuxième position, devancée par Paris. Une situation qui peut pousser les locataires à chercher une assurance habitation pas cher pour faire des économies.

La cinquième ville la plus coûteuse de France

Le loyer se situe aux environs de 931 euros pour un logement meublé de 45 m2 à Lyon , charges non incluses. Bordeaux arrive derrière avec 891 euros, suivi par Nice qui affiche 874 euros et Cannes pour ses 853 euros. Pour un logement vide ayant la même superficie, la moyenne est 745 euros dans le centre-ville de Lyon. Ce montant ne tient pas compte des charges.

D'après SeLoger, il a reculé de 0,8 % en juin 2022 dans cette ville. La situation reste atypique sachant que le montant se maintient dans la hausse dans les autres centres urbains. C'est le cas à Bordeaux, Saint-Etienne, Paris, Grenoble, ou Marseille. Angers se démarque même avec une progression de 8 %.

Lyon demeure néanmoins dans la liste des localités affichant les loyers les plus élevés en France, malgré ce repli. La commune arrive à la cinquième position sur les 50 villes recensées par SeLoger. La première place est occupée par Paris qui précède Nice. Cannes arrive troisième du classement, Antibes vient ensuite en quatrième position.