Les boursiers recevront entre 1 020 et 5 612 euros pour la nouvelle année universitaire

Alors que le montant minimum accordé à un étudiant boursier s’élevait à 1 009 euros l’an passé, il en recevra davantage pour l’année universitaire 2019-2020, quel que soit l’échelon. Le montant maximal s’établit à 5 612 euros, s’agissant des bourses sur critères sociaux, comme le rapporte le Journal officiel du 1er août dernier.

Parmi les critères de sélection des candidats figurent les revenus du ménage dans lequel vit l’étudiant concerné. Ils ne sont pas censés excéder un certain seuil. Ce dernier dépend par exemple de la distance située entre l’université et le lieu de résidence ainsi que du nombre d’enfants à charge.


1,3 % d’augmentation sur le montant des aides accordées

La hausse des bourses permet de faire face à l’augmentation généralisée des prix comme le souligne le ministère de l’Enseignement supérieur. En effet, l’Unef énonce dans un rapport que le coût de la vie étudiante connaîtra un bond de 2,83 % cette année, ce qui indique une croissance bien supérieure à l’inflation.

Les dépenses qui pèsent le plus dans le budget étudiant portent sur le logement, notamment lorsqu’il est situé dans une ville universitaire telle que Bordeaux ou Paris. Dans la capitale, le budget consacré au logement augmente justement de 5 %.

Les dépenses seront d’autant plus accrues dès lors qu’il s’agit d’un ressortissant étranger. Dans ce cas, une bourse basée sur les critères sociaux peut être accordée si l’un de ses parents a travaillé sur le territoire français depuis deux ans au moins.

Il faut aussi que l’étudiant concerné dispose d’une carte de séjour. S’il vient d’un pays membre de l’UE, il suffit qu’un de ses parents ou lui-même exerce une activité professionnelle en France.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

En 2019, les étudiants appartenant à l’échelon 0 bénéficieront d’une bourse de 1 020 euros, qu’ils recevront en dix mensualités. Alors que le premier versement sera effectué vers la fin du mois d’août prochain, il est possible que l’étudiant soit tenu de payer son assurance habitation étudiant plus tôt.


Les demandeurs ont pu déposer leur dossier social étudiant (DSE) sur la plateforme gouvernementale dédiée à cet effet du 15 janvier au 15 mai 2019. Quant aux retardataires, ils ont jusqu’au 25 août prochain pour le faire afin que leur demande soit prise en compte avant le premier versement.

Toute personne qui souhaite s’assurer de son éligibilité à la bourse sur critères sociaux peut passer par un simulateur en ligne via le site du Crous. En tout cas, les ressources sont plafonnées à 95 610 euros pour prétendre à l’échelon 0, si la famille de l’étudiant a cumulé des points de charge.

Par ailleurs, pour demander une bourse, l’intéressé doit avoir moins de 28 ans au 1er septembre, lors de sa première année de cursus. Les personnes atteintes de handicap ne sont pas concernées par cette condition.