Afin d’activer la rénovation énergétique des bâtiments publics, la Banque des Territoires a décidé de mettre à la disposition des collectivités locales son service data Prioréno. Il s’agit d’un outil numérique gratuit basé sur l’intelligence artificielle qui a été développé conjointement avec Enedis, GRDF et quelques ministères.

Testé par 60 territoires depuis plusieurs mois, Prioréno sera accessible aux collectivités sur la plateforme de la Banque des Territoires à partir de ce mois de mars.

Vision globale du parc immobilier et identification rapide des bâtiments à rénover en priorité

Grâce à ce service data, les collectivités pourront obtenir des informations précises sur les consommations énergétiques de leurs bâtiments.

Les données (consommations d'électricité et de gaz) sont analysées à l'aide de l'intelligence artificielle et il sera possible d'identifier rapidement les chantiers de rénovation prioritaires.

Selon les explications de la Banque des Territoires, l'outil prend en charge les données des 500 000 bâtiments tertiaires et résidentiels appartenant aux collectivités.

En résumé, Prioréno permettra aux collectivités d'avoir une vision globale de leur parc immobilier et une connaissance précise des consommations énergétiques de chaque bâtiment.


Les élus pourront alors identifier facilement ceux qui ont besoin d'être rénovés en premier lieu. D'autant plus qu'ils peuvent pousser plus loin l'analyse en intégrant différents types de données (localisation ou d'autres informations sur le bâtiment ou sur le foncier).

À titre de rappel, les agents bénéficiaires et les locataires des logements appartenant aux collectivités locales ont l'obligation de souscrire une assurance habitation couvrant leur responsabilité civile en tant qu'occupants des lieux, et les éventuels dommages causés par des sinistres (incendie, dégât des eaux, vandalisme, etc.).

Afin d'accéder facilement aux contrats qui proposent le meilleur rapport qualité/prix, il est conseillé de recourir à un comparateur d'assurance habitation.

Le service est déjà testé par de nombreux territoires depuis plusieurs mois

Testé par une soixantaine de territoires, dont des petites communes rurales, des intercommunalités, et des villes bénéficiaires du programme Petites villes de demain, le service a permis d'analyser les consommations énergétiques des milliers de bâtiments publics depuis plusieurs mois.

Toutes les collectivités qui ont participé à cette expérimentation confirment l'intérêt de ce dispositif.