Le secteur du bâtiment a repris progressivement après le confinement. De juin à août 2020, les mises en chantier ont affiché une amélioration. Dans le détail, par rapport à la même période l’année dernière, les chiffres laissent apparaître une hausse de 2,2 %. En revanche, le nombre de permis octroyés a baissé de 16,5 %.

Comme tous les autres secteurs d'activité, le bâtiment a été affecté par la crise sanitaire. Durant le confinement, la construction de logements neufs a reculé de manière importante. Les chiffres se sont cependant améliorés dès sa levée. Cette tendance s'est poursuivie en août dernier, avec une hausse du nombre de chantiers en cours.

D'ailleurs, la croissance du marché de la construction de logements a été particulièrement marquée ce mois-là. Ce redressement semble plutôt encourageant pour les acteurs du secteur tels que les entreprises du bâtiment et les promoteurs immobiliers. Les compagnies distribuant des contrats d'assurance habitation s'en réjouissent aussi certainement.

Le problème des permis de construire

En se penchant sur la délivrance de permis de construire, le schéma est tout autre. D'après les chiffres officiels, il s'en est octroyé 93 500 de juin à août 2020, soit une baisse de 16,5 % comparativement à la même période l'an dernier.


Ce recul est particulièrement inquiétant parce qu'il est survenu à une période où le confinement était déjà levé. Les acteurs du bâtiment estiment également que leur secteur a souffert du rallongement de la période d'élections municipales. En effet, ce phénomène a favorisé la non-délivrance de permis de construire. Ils font ainsi face à deux réalités paradoxales :

  • La reprise de l'activité ;
  • La baisse du nombre de permis de construire octroyés par les municipalités.

Il faut savoir que le nombre de permis de construire remis est plus révélateur des futures tendances en matière de logements neufs.

La hausse du nombre de logements en construction en chiffres

Pour contenir la propagation du Covid-19, le gouvernement a instauré le confinement total de mars à mai 2020. En raison de cette mesure, nombre de chantiers ont dû être ajournés. L'activité a commencé à reprendre au début de l'été. Cela dit, sur la période s'étalant de mai à juillet 2020, le secteur du bâtiment a continué à accuser un recul notable.

La reprise a été beaucoup plus franche au mois d'août, qui a marqué un véritable rebond du secteur du bâtiment. Les chiffres officiels révèlent que le nombre de logements en construction entre juin et août s'est élevé à 88 300 en France.

Comparativement à la même période l'année dernière, il s'agit d'une hausse de 2,2 % d'après le ministère de la Transition écologique. Le logement figure parmi les secteurs qui en dépendent.