Une étude menée par l’UFC-Que Choisir met en lumière de fortes disparités en matière de cotisations d’assurance habitation. Selon l’association, pour un même profil et à garanties équivalentes, les écarts de tarifs peuvent être importants d’une compagnie à une autre, avec des primes pouvant aller jusqu’à 374 euros chez certains établissements. Pour les assurés, c’est l’occasion de renégocier leur contrat afin de payer le juste prix, voire de changer d’assureur.

Des primes allant du simple au double

L'association de consommateurs a comparé les cotisations d'assurance habitation pratiquées par plusieurs compagnies et relevé de fortes disparités de tarifs entre les établissements.

À garanties équivalentes, les prix peuvent aller du simple au double, voire plus.

À titre d'exemple, la Mutuelle de Poitiers (contrat de base) réclame 194 euros pour couvrir une maison de 4 pièces à Nantes. Chez Axa, il faudrait débourser le double (374 euros) pour bénéficier de la même couverture.

S'agissant de la location d'un appartement de deux pièces, là encore, l‘écart de prix reste important. LCL facture jusqu'à 273 euros/an pour une couverture moyenne, alors que Groupama ne demande que 144 euros.

Se tourner vers les comparateurs

Pour trouver les meilleures offres et faire ainsi des économies, la solution est de faire jouer la concurrence.


L'association de consommateurs encourage les assurés à utiliser les comparateurs en ligne et à renégocier leur contrat s'ils paient plus qu'ils ne devraient.

Ils seraient même bien inspirés de changer d'assureur. Il faut dire que les clients fidèles ne sont pas choyés puisque ce sont les nouveaux membres qui profitent des meilleurs prix.

D'ailleurs, avec la baisse de la sinistralité depuis la crise, les compagnies d'assurance peuvent se permettre de réduire leurs tarifs. En effet, elles ont engrangé un bénéfice net de 226 millions d'euros pendant cette période.

Résiliation possible un an après la souscription

Si la prime d'assurance est trop onéreuse, le client peut facilement rompre son contrat un an après sa souscription.

Un simple courrier suffit pour résilier l'assurance multirisques habitation. Mais le mieux serait d'envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour avoir un justificatif de la date de la rupture.

En cas de changement d'établissement, le nouvel assureur peut s'occuper des démarches.