Si les étudiants avaient du mal à trouver un logement à chaque rentrée lors des années précédentes, la situation s’est inversée pour cette année. En effet, les chiffres publiés par un spécialiste de la location entre particuliers font état d’une diminution de -17 % de la demande de résidences pour étudiants entre 2020 et 2021. Le phénomène est nettement plus marqué dans la capitale.

Les studios plébiscités

Avec des cours qui se feront a priori en présentiel à la prochaine rentrée scolaire, la baisse actuelle de la demande sur le marché locatif facilitera la recherche de logement étudiant. Une régression essentiellement due aux mesures prises concernant la gestion de la propagation du covid-19 (cours en ligne, annulation des contrats en alternance ou des stages alternés avec l'école).

En effet, près de 60 % des universitaires et des élèves des grandes écoles ont préféré rentrer chez eux avant la fin de l'année scolaire suite aux confinements.

Une désertion des logements qui a également entrainé une légère hausse du nombre de résiliation de l'assurance habitation.


Cependant, si les offres abondent, les étudiants se retrouvent avec des budgets serrés par rapport aux autres années. Ainsi, sur les 41 138 demandes traitées par la plateforme, la majorité (55 %) des candidats sont intéressés par un studio ou un appartement T1, tandis que près d'un cinquième (19 %) sont en quête d'un appartement avec une chambre à part (T2). Un logement en colocation est visé par 19 % des étudiants contre 20 % en 2020.

Les loyers sont en baisse dans la capitale, mais reste élevé comparé aux autres régions

Les étudiants en quête de logement en Ile-de-France peuvent toutefois se réjouir d'une situation intéressante : les loyers des studios sont en train de reculer dans de nombreuses villes franciliennes. Le repli de la demande de logement étudiant dans la région est à l'origine de cette diminution.

Si les étudiants doivent prévoir environ 603 euros pour un studio, il existe de fortes disparités en fonction des localités.

Ainsi, dans les autres villes estudiantines hors région francilienne, le loyer étudiant avoisine les 560 euros, ce qui est nettement moins cher qu'en région francilienne (771 euros) ou dans la capitale (856 euros). Pour comparaison, un T1 reviendra à 544 euros et une chambre d'étudiant à 426 euros.