Surpris par le confinement, de nombreux Français ont été obligés de remettre leur déménagement à plus tard. En effet, les restrictions durant cette période s’appliquaient aussi à ce type de déplacement. Ainsi, les déménageurs ont connu une reprise fulgurante dès le déconfinement. D’avril à mai 2020, leur activité a progressé de 550 % en un an.

Le confinement a ralenti, voire stoppé la plupart des filières liées au marché locatif. Sont par exemple concernés les déménagements et l'assurance habitation locataire. Les loueurs d'utilitaires ont ainsi subi une baisse de 81,37 % de leur activité en mars dernier. Certains professionnels annoncent même un recul de 90 % comparativement au même mois en 2019.

Avec le déconfinement, les déménagements ont rapidement repris. Les acteurs du secteur ont toutefois été surpris par l'ampleur de l'effet de rattrapage. En effet, entre le 11 avril et le 11 mai, le trafic a été 5 à 6 fois plus élevé par rapport à la même période l'année dernière.


Une certaine prédilection pour les utilitaires de taille moyenne

Pour leurs déménagements, les Français ont eu massivement recours aux VU (véhicules utilitaires) avec une capacité de 10 à 12 m³. Ces voitures ont représenté 33 % des requêtes sur les sites spécialisés dans ce type de location. Elles ont été suivies des 4 à 6 m³ (27 %) et des 20 à 30 m³ (14 %).

Le classement des VU les plus recherchés est complété par :

  • Les 14 à 16 m³ (13 %) ;
  • Les 2 à 3 m³ (6 %) ;
  • Les 8 à 9 m³ (2 %).

En d'autres termes, les internautes ont surtout privilégié les utilitaires de taille moyenne, c'est-à-dire de 8 à 12 m³. Ces véhicules ont cumulé 35 % des recherches sur les sites spécialisés.

De leur côté, les petits volumes (2 à 7 m³) et les grands volumes (14 à 30 m³) ont compté respectivement 33 % et 27 % des requêtes. Enfin, seuls 5 % des internautes ont recherché des véhicules utilitaires avec d'autres capacités de charge.

Un week-end consacré à l'emménagement

Les Français choisissent généralement de déménager en été. Ainsi, les loueurs d'utilitaires sont très sollicités durant cette période. Cette tendance a été encore plus marquée cette année à cause de la crise sanitaire. En effet, les projets entravés par le confinement ont été concrétisés dès la réouverture des routes.


D'autre part, les Français préfèrent déménager les vendredis et les samedis pour éviter de gaspiller leurs jours de congé. D'ailleurs, cette méthode permet d'avoir le week-end pour se concentrer l'emménagement. Elle est ainsi perceptible auprès des loueurs de VU.

Selon les professionnels du secteur, 32 % des clients réservent un véhicule pour le samedi, tandis que 22 % optent pour le vendredi. En revanche, ils sont :

  • 14 % à choisir le lundi ;
  • 12 % le jeudi ;
  • 10 % le mercredi ;
  • 9 % le mardi ;
  • 1 % le dimanche.

Enfin, 46,7 % des locations durent seulement une journée.