Dans la ville de Dijon (Côte-d’Or), Elithis s’apprête à édifier un complexe de 51 habitations à énergie positive. Des immeubles qui présenteront une consommation énergétique d’environ 1,5 kWh. Pour introduire l’ensemble dans le parc HLM d’Habellis, une ingénierie juridique nouvelle a été créée. Cette enseigne, qui a reçu l’usufruit de l’ensemble immobilier, le gèrera pour une durée de 15 ans.

Des immeubles en mesure de générer plus d'énergie qu'ils n'en consomment, ou à énergie positive. C'est ce que la filiale de la Banque des Territoires, Tonus Territoire, a acquis auprès d'Elithis, un groupe dijonnais d'immobilier. À part celui reposant sur le côté écologique, l'intérêt de l'ensemble de bâtiment concerne également à d'autres aspects. Celui-ci procurera notamment des avantages à ses résidents, qui devraient présenter une facture énergétique avoisinant la barre de zéro. L'excédent d'énergie sera remis en vente au bénéfice des copropriétaires. De cette manière, les classiques charges d'entretien diminueront. Selon le président d'Elithis, Thierry Bièvre, leur programme pour le bailleur social illustre l'accessibilité de l'énergie positive à tous désormais.


Une consommation énergétique très faible

Dénommé Avenue 6, le projet doit d'une part être reconnu Bepos Effinergie 2013. Un des labels considérés comme les plus stricts de la filière du bâtiment. D'autre part, il doit également être certifié NF Habitat. Dans les détails, le projet se compose de 51 habitations, qui consommeront à peu près 1,5 kWh d'énergie par mètre carré. Dans un communiqué, Elithis s'est réjoui d'atteindre ce chiffre, qui s'élève à :

50 fois moins que les normes de la RT 2012.

L'exploit de l'entreprise, c'est d'être parvenu à ce palier tout en conservant les coûts d'édification. D'autant que malgré l'absence d'aide financière supplémentaire, ces derniers sont estimés semblables à ceux du parc traditionnel.

Afin de pouvoir imprégner les biens au parc social, un système financier et juridique singulier a dû être créé. Et ce à travers l'introduction d'un usufruit de 15 ans, octroyé à l'entreprise de logement social Habellis. Concrètement, les biens disposeront de 3 étages et seront érigés sur un lotissement de 2 304 m². Une affaire à suivre pour les professionnels de l'assurance habitation.

Produire un logement accessible et de qualité

Selon Thierry Bièvre, Ethilis a prouvé en 2009 qu'élaborer et édifier un bâtiment de bureaux à énergie positive était faisable. En 2018, ils l'ont réalisé pour des immeubles strasbourgeois, confie le responsable. De son côté, le PDG de Tonus Territoires s'est exulté de leur contribution à un programme de qualité écologique élevé. Le tout dans un ensemble déterminant de logements pour Dijon.


Quant à elle, Béatrice Gaulard avance que son entreprise souhaite prendre part à un déploiement vertueux d'HLM sur Dijon Métropole. Dans cette optique, celle-ci a participé avec responsabilité et entrain au projet soumis par Elithis, poursuit-elle. La DG d'Habellis d'expliquer que pour l'entreprise, Avenue 6 s'inscrit dans une seconde ambition. Celle d'innover pour favoriser l'accès à un hébergement de qualité et à prix raisonnable. D'où la mise en place du système financier et juridique original cité plus haut.