Le prix moyen du mètre carré dans le 9e arrondissement de Lyon se chiffre actuellement à 4 160 euros. Par rapport à son niveau en octobre 2021, ceci représente une hausse de +6,12 %.

Reconnu comme étant le secteur le plus accessible de Lyon, le 9e arrondissement attire un grand nombre d'acquéreurs au budget moyen. Ce qui explique cette forte augmentation en seulement quelques mois. D'autant plus que la moyenne s'établit à 5 040 euros/m² dans la métropole.

Le marché de l'immobilier lyonnais confirme son dynamisme

Peu affecté par la crise du covid-19, le marché de l'immobilier lyonnais confirme son dynamisme, et ce, malgré un recul des prix dans les quartiers les plus recherchés de la métropole (les 2e et 6e arrondissements).

En effet, en un an, une baisse de -5 % a été constatée dans le 2e arrondissement et de -8,8 % dans le 6e arrondissement. En revanche, les professionnels ont observé une croissance plus marquée des prix pour le 8e arrondissement (+7,5 %) et le 4e arrondissement (+4,3 %).

Dans l'ensemble, le prix moyen du mètre carré à Lyon s'établit à 5 563 euros selon le dernier baromètre LPI-SeLoger.

À noter que les nouveaux propriétaires peuvent réaliser des économies en souscrivant une assurance habitation en ligne. Il s'agit d'une solution à la fois pratique et économique. D'ailleurs, à l'aide d'un comparateur, l'accès aux offres les plus pertinentes du marché s'effectue en seulement quelques clics.


Vers un retour à l'équilibre…

Le recul des prix dans les quartiers chics est un signe d'un retour à l'équilibre des tarifs immobiliers dans la métropole.

Dans le 9e arrondissement, le prix a enregistré une augmentation de +3,3 % en un an, avec une moyenne qui se situe à 4 511 euros. Dans le 8e arrondissement, le prix moyen dans l'ancien se chiffre à 4 646 euros.

Pour le reste, les prix du mètre carré dépassent les 5 000 euros :

  • 5 026 euros dans le 7e arrondissement ;
  • 5 515 euros dans le 3e arrondissement ;
  • 5 796 euros dans le 4e arrondissement ;
  • 6 203 euros dans le 1er arrondissement.

Dans le 2e et le 6e arrondissement, la moyenne est supérieure à 6 300 euros.