Selon les professionnels de l’immobilier, les logements avec espace extérieur sont très recherchés par les acheteurs dans la capitale. À défaut de trouver une maison avec jardin, ces derniers souhaitent acquérir des appartements avec une terrasse, de préférence en étage avec une bonne vue.

Cette tendance profite notamment aux vendeurs dans les zones huppées (le 15e et le 16e). Les prix appliqués pour des appartements dans ces secteurs demeurent ainsi élevés contrairement à ceux pratiqués dans les autres parties de la ville qui ont stagné ou enregistré une baisse depuis plus d'un an.

La vue offerte et l'exposition au soleil influent sur les prix des appartements

Les acheteurs affichent actuellement une nette préférence pour les logements avec une terrasse offrant une vue panoramique sur la ville accessible depuis le séjour et avec une exposition optimale au soleil. Les prix des biens fluctuent ainsi en fonction de l'emplacement de la terrasse ou du balcon.


D'après les agences immobilières, un espace extérieur est valorisé à 30 % de la surface habitable. Mais la liste des critères qui déterminent la valeur d'un logement ne s'arrête pas là.

En principe, un environnement calme fait également grimper les prix. Comme ce type de bien est très recherché par une clientèle fortunée, le dynamisme du marché ne fléchit pas malgré les prix parfois exorbitants demandés par les vendeurs.

Les autres acheteurs avec un budget limité peuvent pour leur part profiter de la baisse des prix pour les appartements classiques. D'autant plus qu'en plus du prix d'acquisition du bien, le nouveau propriétaire devra également prévoir les coûts de l'assurance habitation. Il est possible de réaliser des économies pour des mêmes garanties en comparant plusieurs devis en ligne.

Les logements avec balcon ou rez-de-jardin sont rares à Paris

Trouver un logement avec balcon ou un rez-de-jardin à Paris n'est pas évident, et face à l'importance de la demande, les propriétaires affichent parfois des prix inaccessibles au grand nombre.

Raison pour laquelle certains Parisiens ont choisi de quitter la capitale pour des villes moins peuplées et moins chères. La plupart de ces familles souhaitent vivre dans une maison avec jardin ou profiter d'un cadre plus verdoyant.